Championnat mondial junior 2015

Départ parfait pour le Canada

Publié | Mis à jour

L’équipe canadienne a réussi sa première véritable mission: celle de démarrer le Championnat du monde de hockey junior du bon pied. Et elle y est parvenue en se moquant de la Slovaquie grâce à un gain facile de 8-0, vendredi soir au Centre Bell.

Les hommes de Benoît Groulx ont totalement dominé ceux d’Ernest Bokros durant les 60 minutes de jeu. Tellement, qu’après le second vingt, ils avaient inscrit autant de buts que les Slovaques avaient dirigé de tirs en direction de Zachary Fucale.

L’attaquant Robby Fabbri a réussi le premier but du Canada dans ce tournoi dès la quatrième minute de jeu. L’espoir des Blues de St.Louis a finalement terminé sa soirée de travail avec une production de deux buts et autant d’aides pour permettre à son équipe d’empocher un premier gain.

«Quand tu commences un tournoi avec trois buts en première période, c’est énorme», a commenté l’entraîneur-chef canadien.

Au total, 11 des 23 joueurs de la sélection nationale ont noirci la feuille de pointage face aux Slovaques. Nic Petan a marqué une fois en plus d’amasser deux mentions d’aide.

Le premier trio canadien s’est montré dominant du début à la fin avec une production de six points. Anthony Duclair et Max Domi ont touché la cible et amassé chacun une aide alors que Sam Reinhart s’est fait complice de leur réussite.

«C’est un ''boost'' pour la confiance, mais il faut rapidement tourner la page. Il ne faut jamais avoir des hauts trop hauts et des bas trop bas dans ce genre de tournoi», a expliqué avec philosophie Duclair.

Brayden Point, Nick Paul et Jake Virtanen ont également fait secouer les cordages dans le camp d’ÉCJ.

McDavid donne le ton

C’est le trio de Connor McDavid qui a mis la table dès les premiers instants de la rencontre en tourbillonnant en territoire offensif.

Flanqué de Nick Ritchie et Curtis Lazar, le jeune prodige en a mis plein la vue. Quelques secondes plus tard, Fabbri a complété la savante passe par derrière de Reinhart devant le filet adverse pour inscrire les siens au tableau.

Duclair a doublé cette avance à mi-chemin du premier engagement. Max Domi l’a repéré seul dans l’enclave. L’ailier a mis tout son temps pour déjouer le gardien Denis Godla dans la partie supérieure.

Moins de 50 secondes plus tard, Fabbri a ajouté un but alors que Godla s’était sérieusement compromis dans son demi-cercle. En désespoir de cause, l’entraineur slovaque a donc demandé son temps d’arrêt afin de calmer les ardeurs canadiennes.

Il aura limité les dommages jusqu’au retour du vestiaire. ÉCJ a profité du second vingt pour ajouté quatre buts au tableau et poursuivre son travail de destruction.

Gardien chassé

Nick Paul et Brayden Point ont déjoué coup sur coup Godla pour le chasser du match après avoir cédé à cinq reprises sur 16 tirs.

Son remplaçant, David Okolicany, n’a fait guère mieux. Max Domi a souhaité la bienvenue au petit gardien mesurant 5 pieds et 9 pouces d’un vif tir des poignets directement dans la lucarne.

Et Nic Petan a ensuite ajouté son grain de sel à cette déroute slovaque. Il a récupéré une rondelle libre dans le coin de la patinoire pour déboucher vers le filet et la placer à l’étage supérieure, au-dessus de l’épaule du portier qui évolue pour l’Orange de Bratislava dans la ligue junior de son pays.

Jake Virtanen a mis un terme à la soirée de misère de ses adversaires en récupérant un rebond de la bande pour placer la rondelle derrière le gardien qui a terminé sa soirée avec huit arrêts.

Zachary Fucale a bloqué les 12 tirs de la Slovaquie.

Le Canada affrontera l’Allemagne samedi soir au Centre Bell. Eric Comrie sera devant le filet pour l’occasion.