Championnat mondial junior 2015

L'or à la portée du Canada

Publié | Mis à jour

Le Championnat mondial de hockey junior se met en branle dans quatre jours.

Chaque année, il s’agit de l’un des événements sportifs les plus suivis au Canada. Encore cette année, la compétition risque d’y être relevée, et en plus, les matchs seront disputés dans notre cour, à Montréal et Toronto.

Le Canada parviendra-t-il à mettre fin à une disette de cinq ans sans médaille d’or, en remportant la compétition cette année devant ses partisans?

La Finlande pourra-t-elle répéter son exploit de l’an dernier en raflant les grands honneurs? Un pays sortira-t-il de nulle part pour causer une surprise?

Voici un décompte des forces en présence pour chacun des dix pays qui prendront part à la compétition.

Canada

  • Prédiction cette année : Or
  • Position l’an dernier : 4e
  • Joueurs à surveiller : Anthony Duclair, Connor McDavid, Curtis Lazar

À tout seigneur tout honneur, commençons avec le pays hôte de ce tournoi. Équipe Canada junior misera énormément sur l’apport d’Anthony Duclair, Curtis Lazar, Connor McDavid et Sam Reinhart en attaque. Même si un point d’interrogation subsiste en défensive, le Canada remportera l’or devant ses partisans.

États-Unis

  • Prédiction cette année : Argent
  • Position l’an dernier : 5e
  • Joueurs à surveiller : Jack Eichel, Noah Hanifin, JT Compher

Les Américains comptent sur plusieurs joueurs qui ont gagné le Championnat mondial des moins de 18 ans l’an dernier, dont Eichel et Hanifin, deux des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage. Cinq joueurs de l’an dernier sont de retour, dont le gardien Thatcher Demko et trois défenseurs: Steven Santini, Will Butcher et Ian McCoshen.

République tchèque

  • Prédiction cette année : Bronze
  • Position l’an dernier : 6e
  • Joueurs à surveiller : David Pastrnak, Jakub Vrana, Pavel Zacha

L’an dernier, au Championnat mondial des moins de 18 ans, la République tchèque a été défaite en grande finale par les États-Unis pour mettre la main sur la médaille d’argent. La formation tchèque compte cette année sur neuf joueurs repêchés dans la LNH, dont cinq dans les deux premières rondes. Ils seront à surveiller.

Suède

  • Prédiction cette année : 4e
  • Position l’an dernier : Argent
  • Joueurs à surveiller : William Nylander, Robert Hagg, Jacob de la Rose

La Suède pourrait bien compter sur le meilleur marqueur du tournoi, cette année, en William Nylander. À 18 ans seulement, il affiche un point par match dans la Ligue de Suède, à travers des hommes parfois du double de son âge. Un point d’interrogation, toutefois, alors que l’équipe ne semble pas avoir de gardien partant dominant.

Russie

  • Prédiction cette année : 5e
  • Position l’an dernier : Bronze
  • Joueurs à surveiller : Ivan Barbashev, Vladislav Kamenev, Ilya Sorokin

Les Russes présenteront encore une fois cette année une attaque bourrée de talent. En plus de Barbashev, Goldobin et Kamenev, Vladimir Tkachev, Pavel Buchnevich et Sergey Tolchinsky seront à surveiller. L’équipe pourra-t-elle s’ajuster aux petites patinoires nord-américaines, et se remettra-t-elle du fait que Nikita Zadorov ne lui sera pas prêté par les Sabres?

Finlande

  • Prédiction cette année : 6e
  • Position l’an dernier : Or
  • Joueurs à surveiller : Juuse Saros, Kasperi Kapanen, Julius Honka

Après avoir causé une certaine surprise l’an dernier, les Finlandais sont de retour avec sept joueurs membres de l’édition championne de l’an dernier. La Finlande se retrouvera toutefois dans un groupe relevé, comptant la Suède, la Russie et la République tchèque, dont on dit beaucoup de bien.

Suisse

  • Prédiction cette année : 7e
  • Position l’an dernier : 7e
  • Joueurs à surveiller : Kevin Fiala, Timo Meier, Jason Fuchs

Difficile d’exclure la Suisse depuis quelques années. Les formations helvètes sont toujours travaillantes et compétitives. Cette année, l’équipe manquera peut-être un peu de profondeur, à moins que Kevin Fiala domine outrageusement. Il sera intéressant de surveiller les joueurs de la LHJMQ Kay Schweri, Tim Wieser, Timo Meier.

Slovaquie

  • Prédiction cette année : 8e
  • Position l’an dernier : 8e
  • Joueurs à surveiller : Martin Reway, Peter Cehlarik, Erik Cernak

L’an dernier, Martin Reway et David Griger avaient tout fait offensivement pour la Slovaquie, avec dix points chacun, mais l’équipe avait tout de même terminé au huitième rang. Difficile de voir comment les Slovaques pourront terminer mieux que leur huitième place de l’an dernier.

Danemark

  • Prédiction cette année : 9e
  • Position l’an dernier : Non classée
  • Joueurs à surveiller : Nikolaj Ehlers, Oliver Bjorkstrand, Mads Eller

La présence de Nikolaj Ehlers pourrait permettre aux Danois d’éviter de retourner en deuxième division. Le choix de première ronde des Jets de Winnipeg était en feu dans la LHJMQ avant de quitter pour le camp de son équipe, et l’entraîneur Olaf Eller espère certainement qu’il poursuivra sur la même veine. Ils en auront besoin.

Allemagne

  • Prédiction cette année : 10e
  • Position l’an dernier : 9e
  • Joueurs à surveiller : Fabio Wagner, Markus Eisenschmid et Dominik Kahun

Wagner, Eisenschmid et Kahun ont été nommés les meilleurs joueurs de leur équipe au tournoi de l’an dernier et ils font partie des joueurs de retour cette année. L’absence de Leon Draisaitl, promu dans la LNH avec les Oilers d’Edmonton, pourrait toutefois faire mal aux Allemands.

Prédictions

Groupe A

  • 1. Canada
  • 2. États-Unis
  • 3. Finlande
  • 4. Slovaquie
  • 5. Allemagne

Groupe B

  • 1. Suède
  • 2. République tchèque
  • 3. Russie
  • 4. Suisse
  • 5. Danemark

A1 c. B4

Canada c. Suisse

B2 c. A3

République tchèque c. Finlande

B1 c. A4

Suède c. Slovaquie

A2 c. B3

États-Unis c. Russie

Demi-finale

Canada c. République tchèque

Suède c. États-Unis

Finale bronze

Suède c. République tchèque

Finale Or

Canada c. États-Unis

Classement final

  • Or : Canada
  • Argent : États-Unis
  • Bronze : République tchèque
  • 4. Suède
  • 5.Russie
  • 6. Finlande
  • 7. Suisse
  • 8. Slovaquie
  • 9. Danemark
  • 10. Allemagne

Honneurs individuels

  • Joueur le plus utile du tournoi : Curtis Lazar (Canada)
  • Attaquant du tournoi : Curtis Lazar (Canada)
  • Défenseur du tournoi : Robert Hagg (Suède)
  • Gardien du tournoi : Zachary Fucale (Canada)