Championnat mondial junior 2015

Aucune rouille pour McDavid

Publié | Mis à jour

Le jeune prodige Connor McDavid a disputé sa première partie en un peu plus d’un mois, dimanche, dans un duel préparatoire du Championnat du monde de hockey junior face à la Suède.

Après tout ce temps sur la touche, en raison d’une blessure à la main, le numéro 17 d’Équipe Canada junior n’a démontré absolument aucun signe de rouille.

Le capitaine des Otters d’Érié dans la Ligue de hockey de l’Ontario a amassé une aide dans une victoire de 5-2 d’ÉCJ, au Centre Canadian Tire d’Ottawa, et a réussi plusieurs jeux éblouissants en zone offensive.

«Alors que la partie suivait son cours, il a démontré plusieurs bonnes choses, a démontré de la vitesse et a déjoué quelques défenseurs, réussissant à envoyer la rondelle au filet, a souligné l’entraîneur-chef d’ÉCJ Benoît Groulx.

«Il a eu une bonne deuxième moitié de rencontre. C’était bien de le voir jouer son style (de jeu) après une si longue absence.»

Plus important encore, McDavid a indiqué qu’il se sentait confortable dans le cercle des mises en jeu. Évoluant au centre avec les ailiers Curtis Lazar et Nick Ritchie, McDavid était curieux de voir comment sa main droite réagirait. En novembre dernier, il s’était fracturé un os de la main lors d’une bagarre contre un porte-couleurs des Steelheads de Mississauga.

«Je n’avais pas joué en 40 jours et j’ai obtenu le plus de repos possible, a souligné McDavid. Mes jambes ont bien réagi et la vitesse du jeu était plutôt élevée.»

Physique

Lazar, de son côté, a dit qu’il devait rappeler à celui qui devrait être sélectionné au premier rang du prochain repêchage de la LNH de ne pas être trop dur envers lui-même. McDavid a obtenu une aide sur le but du défenseur Shea Theodore, en troisième période.

«Tant mieux s’il a obtenu une aide, a confié Lazar. Nous aurons besoin de lui en tant rouage important pour que notre équipe connaisse du succès. Tout ce que je veux, c’est qu’il embarque sur la patinoire et qu’il joue.»

Au cours du duel, McDavid a été appelé à jouer d’une manière physique.

«Il a été impliqué physiquement, a terminé Groulx. Ils voulaient le défier physiquement. C’est bien de voir que c’est maintenant fait. Il sait : "Je suis de retour maintenait et je peux batailler".»