Canadiens de Montréal

Galchenyuk doit un souper à Pacioretty

Publié | Mis à jour

Alex Galchenyuk a pris une résolution quelques jours avant la fin de l’année 2014. Il invitera son ailier gauche, Max Pacioretty, à souper pour le remercier de ses nombreuses passes.

«Max réalise vraiment de beaux jeux pour moi, a dit Galchenyuk dans le vestiaire du Canadien de Montréal après une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d’Ottawa, samedi. J’imagine qu’on devra inverser les rôles assez rapidement. Je ne veux pas lui devoir trop de soupers. Il attend toujours que je l’invite pour le match contre la Caroline.»

Face aux Hurricanes, Galchenyuk avait réussi son premier tour du chapeau dans la Ligue nationale de hockey grâce à des passes de Pacioretty sur chacun des trois buts.

«Je ne sais pas encore où je demanderai à Alex [de m’inviter] pour notre prochain repas, mais certainement dans un endroit assez dispendieux, a raconté Pacioretty. Nous irons en Floride la semaine prochaine, il y a plusieurs bons restaurants là-bas.»

Pas juste un marqueur

Sur une note plus sérieuse, Galchenyuk a louangé la vision du jeu du numéro 67.

«Je ne suis absolument pas surpris des talents de passeur de Max, a-t-il dit. Même s’il a marqué 40 buts [39 en réalité], ça ne veut pas dire qu’il ne peut pas faire des passes. Je savais depuis longtemps qu’il lit bien le jeu.»

Depuis qu’il se retrouve au centre de la première unité, Galchenyuk a amassé six points (4 buts, 2 aides) en seulement cinq matchs. Pour Pacioretty, on parle d’une production de sept points, dont six aides.

Brendan Gallagher, l’autre membre de cet excellent trio, a inscrit trois points, incluant deux filets, à ses cinq dernières sorties.

Desharnais satisfait

Muté à l’aile gauche avec le retour au jeu de Lars Eller, David Desharnais s’est bien débrouillé à sa nouvelle position.

«C’est complètement nouveau pour moi, je n’ai jamais eu à jouer à l’aile, mais ça reste du hockey, a répondu Desharnais. Je pense bien avoir réussi mon premier examen. On a gagné, c’est ça le plus important.»

De son côté, Carey Price a revêtu son masque pour une neuvième rencontre d’affilée. Il a reçu la première étoile en bloquant 24 des 25 tirs des Sénateurs.

«Je cherche juste à simplifier les choses, je ne me pose pas trop de questions, a souligné Price. Je ne regarde pas trop loin devant moi. C’est ma recette depuis l’an dernier. Je pense juste à mon prochain arrêt.»

Après le match, le CH a renvoyé le gardien Joey MacDonald aux Bulldogs de Hamilton. Dustin Tokarski, qui est dans la Ligue américaine pour conditionnement, retrouvera ses coéquipiers lundi à Montréal.