Championnat mondial junior 2015

Domination canadienne face à la Suède

Publié | Mis à jour

La sélection nationale canadienne junior n’avait pas l’intention de subir la défaite une seconde fois en partie préparatoire du Championnat du monde. Elle a dominé la Suède pour remporter une convaincante victoire de 5-2, dimanche soir, à Ottawa.

L’entraîneur-chef Benoit Groulx a vu ses joueurs appliquer son plan de match à la lettre sur la glace du Centre Canadian Tire.

Ils ont embêté leurs adversaires durant les 60 minutes en appliquant un échec-avant soutenu en plus d’offrir un style de jeu robuste.

Le premier trio canadien a fait l’essentiel des dommages à la formation de la «Triple couronne».

L’attaquant ontarien Max Domi a fait scintiller la lumière rouge en plus de contribuer deux fois aux réussites de ses compagnons. Anthony Duclair a répondu aux attentes de son instructeur avec une production d’un but et une aide alors que Sam Reinhart a également touché la cible en fin de rencontre.

Défensive solide

La défensive canadienne a aussi eu son mot à dire dans cette victoire. Elle a limité les menaces suédoises en plus de noircir la feuille de pointage. Les arrières Shea Theodore et Josh Morrissey ont déjoué le gardien Samuel Ward qui a flanché à cinq reprises sur 33 tirs.

À leur premier duel avec la formation nationale, Joe Hicketts a amassé deux mentions d’aide tandis que le gardien Eric Comrie a bloqué 19 des 20 rondelles dirigées vers lui.

Gustav Forsling et William Nylander ont assuré la réplique du côté des visiteurs. Nylander a d’ailleurs fait bouger les cordages grâce à une belle feinte sur un tir de pénalité dans les derniers instants de la rencontre.

Nette domination

La formation nationale n’a pas mis de temps à s’imposer dans toutes les phases du jeu, déboussolant les Suédois dans leur zone défensive en appliquant un échec-avant agressif.

Domi a inscrit son équipe au tableau dès la deuxième minute de jeu lors d’un avantage numérique. Campé à l’embouchure du filet, l’espoir des Coyotes de l’Arizona a repris le retour de Duclair qui venait de frapper à la porte du filet de Ward.

Équipe Canada junior a ensuite poursuivi sa domination en territoire ennemi, compliquant sans cesse le travail des défenseurs européens.

Morrissey a doublé l’avance des siens d’un tir précis de la ligne bleue à mi-chemin dans l’engagement, alors que Nick Ritchie avait fendu l’air sur une passe parfaite de Connor McDavid.

Ayant alloué 15 tirs aux Canadiens au premier vingt, les Suédois se sont ajustés à leur jeu dès le retour du vestiaire, les limitant à quatre lancers en période médiane.

La troupe de Rikard Gronborg a profité de la deuxième pénalité du match imposée à Madison Bowey pour réduire l’écart. Forsling a laissé partir un boulet de canon du point d’appui qui a trompé la vigilance de Comrie qui avait la vue voilée.

À sens unique

Les protégés de Groulx ont toutefois répliqué quelques minutes plus tard. Duclair a sauté sur un long retour que Ward n’a pu maîtriser pour loger la rondelle d’un lancer précis dans le haut du filet.

Le défenseur Theodore a porté un dur coup à la Suède en milieu de troisième en marquant d’un tir des poignets alors qu’il était adossé à la rampe.

Et Reinhart a complété la marque sur le jeu de puissance en logeant la rondelle au-dessus de l’épaule du gardien adverse.

Le Canada reprendra l’action mardi soir au Centre Bell pour son troisième et dernier match préparatoire, cette fois face à la Suisse.