Crédit : CHANTAL POIRIER/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

LHJMQ

La pédale au plancher

Publié | Mis à jour

Benoit Groulx n’a pas épargné ses 29 joueurs lors de la deuxième journée du camp de sélection de l’équipe nationale de hockey junior.

Les dirigeants avaient concocté un horaire chargé. Les hockeyeurs ont sauté sur la glace du Centre MasterCard, à Toronto, deux fois plutôt qu’une vendredi. Et ils ont sué à grosses gouttes pendant plus de 90 minutes, matin et soir.

Les entraîneurs ont tôt fait d’établir leurs attentes. Un mot d’ordre revenait sur les lèvres de tous: élever son niveau de jeu à un calibre international. C’est pourquoi ils ont été conviés à des exercices d’exécution, de positionnement et de patinage.

Tous y ont passé, même les gardiens.

«On veut pousser la cadence à chaque jour et aller de plus en plus vite en ayant la meilleure exécution possible. On veut pratiquer comme la meilleure équipe, comme ça, nous aurons les meilleurs résultats. C’est comme ça que nous aurons du succès», a souligné Zachary Fucale.

«C’est un tournoi où la vitesse sera très importante. Il faut que les joueurs soient engagés sur toute la longueur de la patinoire», a précisé Groulx, le pilote de la formation canadienne.

Celui-ci a soumis ses protégés à de bons tests physiques et cardiovasculaires en ponctuant sa séance d’exercices de patinage intensif.

Première ébauche

Même s’il en est encore à l’étape des premières expériences, Groulx avait créé des combinaisons de trios plutôt intéressantes pour cette deuxième journée d’entraînement.

Il avait ainsi jumelé Anthony Duclair à Sam Reinhart et Max Domi. Il n’exclut pas la possibilité de les réunir pour le tournoi.

L’attaquant québécois Frédérik Gauthier était quant à lui flanqué de Nick Ritchie et Jake Virtanen. Reconnu pour ses capacités défensives et son gabarit imposant, l’espoir des Maple Leafs de Toronto ne veut pas se contenter d’un rôle uniquement défensif, il veut aussi contribuer aux succès en zone offensive.

«Je vais continuer de pratiquer mon style défensif, mais je veux pouvoir être en mesure d’amener de l’attaque», a certifié l’attaquant de l’Océanic de Rimouski du haut de ses 6 pi et 4 po.

Morin avec Bigras

À la ligne bleue, Samuel Morin était à nouveau jumelé au vétéran Chris Bigras, défenseur de l’Attack d’Owen Sound. Le choix de premier tour des Flyers de Philadelphie en 2013 estime avoir effectué du bon boulot d’entrée de jeu. S’il ne déroge pas de ses bonnes habitudes, il ne peut que marquer des points aux yeux des dirigeants.

Équipe Canada junior disputera un premier match préparatoire samedi soir contre les étoiles universitaires de la région de Toronto.

Par ailleurs, pour une deuxième journée consécutive, Connor McDavid arborait un chandail jaune. L’attaquant ne pouvait participer aux exercices avec contacts.