Canadiens

L'expérience Galchenyuk pourrait perdurer

Publié | Mis à jour

L’expérience d’Alex Galchenyuk pourrait bien se poursuivre plus longtemps qu’on ne le croit.

Utilisé au poste de centre durant la totalité du match de mardi contre les Canucks de Vancouver (une victoire de 3-1 du Canadien de Montréal), le jeune homme de 20 ans a impressionné son entraîneur.

«Contrairement aux autres fois où on l’a essayé au centre, il n’a pas changé son style. Les autres fois, il jouait plus sur les talons. Il pensait trop», a fait valoir Michel Therrien au terme de l’entraînement de jeudi.

D’ailleurs, celui-ci n’avait effectué aucune modification aux trios en prévision du match de vendredi soir face aux champions de la coupe Stanley, les Kings de Los Angeles.

Habituellement hésitant à parler de l’avenir de son jeune joueur au centre, le pilote du CH y est cette fois allé sans retenue.

«Mardi, je l’ai senti très à l’aise, a indiqué Therrien. Des erreurs, il va en faire. Tout le monde en fait, même les meilleurs au monde. Cependant, ce qui est important à mes yeux, c’est qu’il ne change pas sa personnalité sur la patinoire. Je veux qu’il continue à être créatif, qu’il exploite ses habiletés et sa rapidité.»

Notions défensives

Après avoir connu leur part de succès face au gros trio des Canucks, Galchenyuk, Brendan Gallagher et Max Pacioretty auront une nouvelle occasion de démontrer ce qu’ils ont dans le ventre.

Les Kings comptent sur deux excellents premiers trios. Que ce soit contre celui d’Anze Kopitar ou celui de Jeff Carter, Galchenyuk et ses comparses auront l’occasion de démontrer qu’ils savent également se débrouiller dans leur propre territoire.

«Les habiletés, un joueur les a ou ne les a pas. Les notions défensives, ça s’enseigne. Cependant, il ne faut pas que le joueur fige et cesse de bouger. Il doit rester naturel et continuer de faire confiance à ses instincts.»

Pour faire de la place à Galchenyuk, Therrien a dû rétrograder David Desharnais au sein de la troisième unité. En lui annonçant la nouvelle, l’instructeur s’est assis avec le Québécois pour qu’il comprenne bien l’objectif derrière ce remaniement.

«Je lui ai expliqué les raisons. Les décisions sont basées sur les résultats. David éprouve certaines difficultés à marquer des buts, a expliqué Therrien. Cependant, il a toujours travaillé très fort pour se sortir de ce genre de situation. Je suis sûr qu’il y parviendra encore.»

«J'ai senti Galchenyuk très à l'aise» - Therrien - TVA Sports
«Je vois une grosse différence» - Pacioretty - TVA Sports