Crédit : BOB DECHIARA/USA TODAY

Impact

Perkins n’est pas protégé par l’Impact

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal a choisi lundi de ne pas protéger le gardien Troy Perkins en prévision du repêchage d’expansion de la Major League Soccer (MLS) qui aura lieu mercredi à 14 h.

L’organisation montréalaise lui a ainsi préféré Evan Bush. De plus, Patrice Bernier ne pourra être acquis par les nouvelles formations d’Orlando et du New York City FC, tout comme l’attaquant Jack McInerney, le défenseur Hassoun Camara, les milieux de terrain Dilly Duka, Felipe, Calum Mallace, Justin Mapp, Ignacio Piatti, Andrés Romero et Blake Smith.

«Nous aurions aimé protéger tous nos joueurs et les décisions n'ont pas été faciles à prendre, a mentionné l'entraîneur-chef et directeur du personnel des joueurs de l'Impact, Frank Klopas, dans un communiqué. Nous souhaitons qu'aucun des joueurs n'ayant pas été protégés ne soient sélectionnés.»

De plus, le nouveau joueur du Bleu-Blanc-Noir Marco Donadel ne doit pas être protégé, puisqu'il se retrouvera officiellement au sein de l'effectif lorsqu'il aura reçu son certificat de transfert international.

Les joueurs du programme Génération Adidas de la MLS qui n'ont pas gradué à la fin de la saison 2014, de même que ceux formés par le club sont exclus du processus. Le défenseur Eric Miller (Génération Adidas), de même que les produits de l'Académie Karl W. Ouimette, Maxim Tissot, Wandrille Lefèvre, Maxime Crépeau, Jérémy Gagnon-Laparé, Anthony Jackson-Hamel et Louis Béland-Goyette sont automatiquement protégés.

Le club montréalais devait soumettre une liste de 11 noms à la Ligue, à l’image des autres équipes de la MLS.