Canadiens de Montréal

Venus de loin pour rendre un dernier hommage

Publié | Mis à jour

Certains n’ont pas hésité à faire plusieurs heures de voiture pour venir rendre un dernier hommage à Jean Béliveau dimanche, qui est exposé en chapelle ardente jusqu’à lundi au Centre Bell à Montréal.

Gilbert Courtois et sa femme Pierrette, d’origine montagnaise, ont fait samedi le voyage à partir de la réserve de Mashteuiatsh, située au lac Saint-Jean, spécialement pour l’occasion.

«Dans notre village, plusieurs maisons sont décorées avec des drapeaux du Canadien de Montréal», a souligné Gilbert Courtois.

«Notre communauté suit beaucoup le hockey, au niveau professionnel ou non», a ajouté Pierrette Courtois, dont les petits-enfants pratiquent ce sport.

Le couple, marié depuis 37 ans, a tenu à faire le voyage par respect pour la grandeur de l’homme. «C’était l’homme parfait, une personne qui aidait beaucoup les autres et qui donnait beaucoup», a dit Gilbert Courtois.

De leur côté, Daniel Beaudoin, Mark Girard, Maricar Girard et leurs deux enfants ont fait le voyage d’Ottawa pour venir faire leurs adieux.

Si sa femme est partisane des Sénateurs d’Ottawa, Mark Girard est un pur partisan du Canadien de Montréal. Il se remémore une partie au Centre Bell en 2004 contre les Bruins de Boston où il a fait la rencontre de Jean Béliveau, qui a signé son chandail de hockey.

De passage pour un tournoi, une équipe de hockey de l’école secondaire Vincent-Massé à Brandon, au Manitoba, est également venue rendre hommage au célèbre joueur de hockey.