Boxe

Le combat Pascal-Bolonti déclaré sans décision

Publié | Mis à jour

Jean Pascal a mentionné cette semaine qu’il n’affrontait pas des «cannes» de tomates. Il faut maintenant se demander s’il s’est trompé dans le cas de l’Argentin Roberto Bolonti.

Après un premier round tranquille, Pascal a dominé le deuxième assaut jusqu’au moment où le combat, présenté samedi au Centre Bell, s’est joué. Pendant que les deux boxeurs étaient à la fin d’un échange peu violent, Pascal a asséné une droite au visage de Bolonti après que l’arbitre Michael Griffin eut demandé un bris.

Résultat des courses? Bolonti s’est écroulé au tapis, complètement assommé. Après plusieurs minutes de confusion, on a déclaré qu’il n’y avait pas de vainqueur.

Par la suite, l’Argentin a quitté le ring sur une civière avec l’aide de deux ambulanciers pour se rendre à l’hôpital. Selon les dernières nouvelles, il y avait plus de peur que de mal dans le cas de la «Bestia».

«Avant que l’arbitre ne demande le bris, les deux boxeurs avaient donné des coups, a affirmé le responsable des sports de combat à la Régie des alcools, des courses et des jeux, Michel Hamelin. D’un côté comme de l’autre, il n’y avait pas de matière à disqualification. Il faut préciser que nos règlements ne permettraient pas un appel de la part du clan Bolonti.»

Pascal était très déçu par la tournure des événements.

«C’est un malheureux incident, a-t-il expliqué. Bolonti m’a frappé à deux reprises, dont une fois dans la région de l’oreille.

«Je n’ai possiblement pas entendu l’arbitre quand il a demandé le bris. Je n’ai jamais été un boxeur cochon.»

«Je ne veux pas juger la gravité de la blessure de mon adversaire, mais j’espère qu’il ira bien.»

Place à Kovalev

Ce combat décevant ne devrait pas entraver les démarches pour le prochain duel de Pascal contre Sergey Kovalev en mars 2015 à Montréal ou à Québec.

«C’est une finale à l’image de toutes les embûches qu’on a rencontrées durant notre promotion, a souligné le président d’InterBox, Jean Bédard.

«Je ne vois pas de problème à l’horizon que ce soit avec le clan Kovalev ou avec le réseau HBO.»

«On a l’intention de mettre la machine de cette soirée en marche avant la période des Fêtes.

«On croit qu’on aura tout un spectacle à offrir aux amateurs.»