LNH

Alfredsson se retire dans l'uniforme des Sénateurs

Publié | Mis à jour

Le Suédois était de retour dans l’entourage des Sénateurs afin d’accrocher ses patins, lui qui a signé un contrat d’un jour avec l’équipe.

«C’est extraordinaire de revenir ici, a dit Alfredsson. [...] C’était une expérience extraordinaire de jouer au hockey avec tant de grands joueurs, tant de bons amis. Je réalise que je suis un homme chanceux.»

«Vous avez fait de votre ville, notre ville», a ajouté l’attaquant, au nom de sa famille.

En uniforme

L’athlète de 41 ans, qui a promis de ne jamais se tenir bien loin d'Ottawa, a fait l’objet d’une petite cérémonie avant le match face aux Islanders de New York, en soirée. Il a en effet participé à la séance d’échauffement des siens, arborant le «C» de capitaine, que son bon ami Erik Karlsson lui a prêté.

«Alfie» a d’ailleurs enfilé le chandail qu’il avait sur le dos lors de son dernier match disputé avec les Sénateurs

Le Suédois a également été présenté à la foule du Canadian Tire Centre avant les hymnes nationaux. Il a reçu une chaleureuse ovation ponctuée de «Alfie, Alfie, Alfie».

Accompagné de sa femme Bibi et de ses quatre garçons, Alfredsson s’est adressé à la foule.

«Merci beaucoup pour le temps passé ici et pour les merveilleux souvenirs, a indiqué le Suédois, visiblement ému. C’est le temps pour moi de prendre du repos et de passer du temps avec ma famille.

«Mais ceci n’est pas un revoir.»

«Le plus grand joueur»

Présent à la conférence de presse en matinée, le propriétaire Eugene Melnyk a souligné qu’Alfredsson a fait beaucoup «pour la ville, pour l’organisation, pour les partisans et pour ceux qu’il a aidés à travers différents organismes».

«Il est le plus grand joueur que cette ville a eu», a ajouté Melnyk.

17 saisons à Ottawa

Alfredsson a passé 17 saisons avec la formation ontarienne, assumant les fonctions de capitaine de 1999 à 2013.

Il a ensuite disputé une campagne dans l’uniforme des Red Wings de Detroit, amassant 49 points, dont 18 buts, en 68 rencontres. Alfredsson a longuement jonglé avec l’idée de prendre sa retraite dans les derniers mois, lui qui est aux prises avec des problèmes au dos.

«Certains d’entre vous pourraient se souvenir que mon corps m’a envoyé des signaux il y a environ quatre ans, a indiqué Alfredsson. Que toutes ces années de hockey ont un coût. [...] J’ai travaillé fort et obtenu de l’aide inestimable et j’ai pu jouer deux saisons de plus à Ottawa et une troisième l’an dernier.

«Nous avons eu une bonne année à Detroit, avec de nouveaux amis, une nouvelle équipe et de nouvelles aventures. Merci Detroit.»

En 1246 matchs en carrière dans la Ligue nationale de hockey, le natif de Göteborg a inscrit 1157 points, dont 444 buts. Il a ajouté 100 points en 124 parties éliminatoires.