LNH

«J’ai cru que le plafond du Forum s’effondrait» -Gilles Gilbert

Publié | Mis à jour

L’ancien gardien Gilles Gilbert a participé à 416 matchs dans la Ligue nationale de hockey. Il détient le record de la plus longue séquence victorieuse avec 17 gains de suite, expoit réussi en 1975-1976 avec les Bruins de Boston.

Mais celui qui a eu une carrière de 13 saisons dans la LNH est aussi connu pour avoir concédé une marque enviable à un joueur adverse : c’est lui que Jean Béliveau a déjoué pour marquer le 500e but de sa carrière. C’était le 11 février 1971.

Ce soir-là, le «Grand Jean» avait réalisé un tour du chapeau pour atteindre le prestigieux plateau. Alors une recrue avec les North Stars du Minnesota, Gilbert ignorait que Béliveau était à trois buts de réaliser un tel exploit avant la rencontre.

«Lorsqu’il a marqué son premier but, j’ai regardé les spectaeurs. Je me disais ‘voyons, ce n’est pas la première fois qu’il réussit un but’. Après le deuxième, je me suis dit ‘ Ô! Il se passe quelque chose’.», a-t-il raconté à TVA Sports, jeudi.

 «Quand il a marqué son 500e but, j’ai cru que le plafond du Forum s’effondrait.»

«Le plus difficile à arrêter»

Gilbert a affronté la pléiade de joueurs et les dynasties qui ont marqué les années 1970.

Selon lui, Jean Béliveau était un joueur redoutable lorsqu’il s’approchait du filet avec son gabarit imposant et sa longue portée.

«Pendant ma carrière, il a été le gars le plus difficile à arrêter dans les échappées. Il n’allait pas à pleine vitesse et il feignait la passe. Il lançait ensuite du revers.»

Impossible à remplacer

Quarante-trois ans ont passé depuis le soir du 500e but de Jean Béliveau, mais les plus nostalgiques ne ratent jamais l’occasion d’Aborder M. Gilbert pour lui en parler.

«Ça fait 43 ans, mais les gens m’en parlent au moins cinq ou six fois par mois!»

Parlant de nostalgie, Gilbert se rappelle l’époque où M. Béliveau personnifiait le gentleman parfait dans la LNH.

«C’est pas croyable. On perd un monsieur [...] tellement sympathique.»

«Je souhaiterais que les joueurs puissent le copier de nos jours. C’est impossible.»