Canadiens de Montréal

Un capitaine extraordinaire, selon Serge Savard

Publié | Mis à jour

Pour son ancien coéquipier Serge Savard, Jean Béliveau a été un capitaine extraordinaire pour le Canadien de Montréal, un homme dont le leadership calme devrait inspirer tous ceux qui portent le «C» sur leur chandail.

«Tous les leaders devraient être comme lui, avait commenté Savard à la chaîne TVA Sports, il y a quelques semaines. Il n’était pas celui qui parlait le plus dans le vestiaire, mais il imposait le respect sur la patinoire.»

L’ancien défenseur a raconté que Béliveau avait étiré sa carrière de quelques saisons et que sa présence n’était pas étrangère à la conquête de la coupe Stanley par le Canadien, au printemps 1971.

«Jean pensait à la retraite depuis quelques années, mais en 1970, Sam Pollock lui avait demandé de revenir. Pollock sentait que le Canadien avait de bons jeunes et il voulait qu’il revienne pour les aider, ce qu’il a fait.»

«Je me souviens qu’il a marqué un but en supplémentaire contre Boston, a-t-il poursuivi. Même à 40 ans, Jean était encore bon.»