Canadiens

Les joueurs ont versé 17 millions $ en impôt au Québec

Publié | Mis à jour

Montréal demeure la ville la moins attrayante sur le plan financier pour les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) en ce qui a trait à l'impôt sur le revenu.
 
D’après une étude publiée par la Fédération canadienne des contribuables (FCC), et en considérant l’impôt fédéral et provincial au cours de la saison 2013-2014, les joueurs du Canadien de Montréal ont payé l'impôt le plus élevé, soit un taux de 54 %, tandis que ceux des Flames de Calgary ont payé l'impôt le moins élevé à 38%.
 
Pour la saison 2013-2014, ce sont donc les joueurs de l’équipe de Montréal qui ont donné la plus importante contribution en impôts aux deux paliers de gouvernement. Au total, les joueurs ont versé 16,9 millions $, au provincial, et 19 millions $ au fédéral.
 
Les auteurs de l’étude citent en exemple la situation de l’ailier Pierre-Alexandre Parenteau. L’attaquant paiera 349 535 $ de plus en impôt après son arrivée chez le Canadien, passant d'un taux d'imposition de 46 % au Colorado à 54 % au Québec.
 
«Évidemment, l'impôt n'est pas le seul facteur à entrer en jeu, mais il demeure que certaines équipes sont gravement désavantagées par l'écart entre les taux d'imposition», affirme Jeff Bowes, directeur de la recherche de la FCC et auteur du rapport.
 
Ainsi, même s’ils savent qu’ils paieront davantage d’impôt, il ne s’agirait pas du point principal qui empêcherait un joueur d’accepter un contrat avec une équipe.
 
Dans le cas notamment des joueurs autonomes, la possibilité de prolonger sa carrière dans une équipe de premier rang et sa situation familiale peuvent influencer la décision.
 
Les différences d'imposition sur le revenu signifient que certains endroits ont un net avantage sur les autres, selon l’auteur de l’étude. Par exemple, le taux d’imposition des joueurs évoluant pour les Flames de Calgary est le plus faible de la LNH à 38,1 %, suivent les Oilers d’Edmonton à 38,3 %, et les Panthers de la Floride à 40 %.
 
Du point de vue fiscal, seulement cinq villes affichent un taux d’imposition supérieur à 50 %. New York (52,1 %), Anahein (52,3 %), San Jose (52,9 %), Los Angeles (53 %) et Montréal (53,9 %).
 
Voici le véritable plafond salarial de chacune des équipes de la Ligue nationale de hockey, tenant compte de l’impact des taxes.
 
En 2013-14, le plafond salarial était officiellement de 64,3 millions $ :
 
1 – Flames de Calgary 39,56 M $
1 – Oilers d’Edmonton 39,56 M $
3 – Stars de Dallas 38,27 M $
3 – Panthers de la Floride 38,27 M $
3 – Predators de Nashville 38,27 M $
3 – Lightning de Tampa Bay 38,27 M $
7 – Canucks de Vancouver 35,39 M $
8 – Coyotes de Phoenix 35,38 M $
9 – Avalanche du Colorado 35,3 M $
10 – Blackhawks de Chicago 35,06 M $
11 – Bruins de Boston 34,93 M $
12 – Jets de Winnipeg 34,85 M $
13 – Hurricanes de la Caroline 34,55 M $
14 – Penguins de Pittsburgh 34,37 M $
15 – Red Wings de Detroit 34 M $
16 – Blues de St. Louis 33,79 M $
17 – Flyers de Philadelphie 33,78 M $
18 – Sénateurs d’Ottawa 33,08 M $
18 – Maple Leafs de Toronto 33,08 M $
20 – Sabres de Buffalo 33,06 M $
20 – Islanders de New York 33,06 M $
22 – Devils du New Jersey 32,87 M $
23 – Capitals de Washington 32,59 M $
24 – Wild du Minnesota 32,06 M $
25 – Blue Jackets de Columbus 31,46 M $
26 – Rangers de New York 30,6 M $
27 – Ducks d’Anaheim 30,26 M $
27 – Kings de Los Angeles 30,26 M $
27 – Sharks de San Jose 30,26 M $
30 – Canadien de Montréal 29,58 M $
 
Voici quelques exemples de joueurs ayant fait des économies à la suite d’une transaction survenue en vue de la nouvelle saison :
 
  Salaire Ancienne équipe Nouvelle équipe Économies
Jason Spezza 5 M $ Ottawa (49%) Dallas (41%) 394 732$
Daniel Brière 4 M $  Montréal (54%)  Colorado (46%) 349 535$
Brad Stuart  3,6 M $ San Jose (54%) Colorado (46%) 288 394$
Jason Garrison 6,5 M $ Vancouver (46%) Tampa Bay (41%) 269 368$
Josh Gorges 3,9 M $ Montréal (54%)  Buffalo (49%) 199 162$
 
Voici quelques exemples de joueurs ayant perdu de l’argent à la suite d’une transaction survenue en vue de la nouvelle saison :
 
  Salaire  Ancienne équipe Nouvelle équipe Pertes
Pierre-Alexandre Parenteau 4 M $ Colorado (46%) Montréal (54%) 349 535 $
Nick Leddy  2,7 M $ Chicago (46%) New York (53%) 200 983 $
Nate Thompson 1,5 M $ Tampa Bay (39%) Anaheim (51%) 176 383 $
Alex Guptill  900 000 $ Dallas (38%) Ottawa (47%) 83 968 $
Alex Chiasson 900 000 $ Dallas (38%) Ottawa (47%) 83 968 $