Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Boxe

Nouvelles accusations contre Dave Hilton fils

Publié | Mis à jour

Dave Hilton fils, l’ex-champion du monde WBC des poids moyens, a été accusé de menace de mort, le 12 novembre, au palais de justice de Joliette.

Hilton, qui est âgé de 50 ans, aurait menacé Maria Lupaccino, le 25 juillet dernier à Entrelacs, dans Lanaudière.

Selon ce que l’Agence QMI a appris, une plainte aurait été faite à la Sûreté du Québec à la suite d’une chicane entre Hilton et la présumée victime, qui était une amie au moments des faits.

L'ancien champion du monde WBC doit aussi répondre à une accusation de bris probation pour un événement survenu à Montréal.

Hilton avait été accusé et condamné avec sursis en 2013, avec l’obligation d’effectuer 30 heures de travaux communautaires pour avoir troublé l’ordre public, communément appelé l’article 810 du Code criminel.

Dave Hilton fils n’a pas enregistré de plaidoyer lors de sa comparution. Il était représenté par une avocate et doit revenir en cour le 20 janvier prochain.

Condamné pour agression sexuelle

Rappelons que Dave Hilton fils avait été reconnu coupable, en mars 2001, de s'être livré à des attouchements sexuels sur deux jeunes filles d'âge mineur entre 1995 et 1998. Les victimes étaient ses propres filles.

En 2004, elles avaient accepté qu’un juge lève un interdit de non-publication sur leur identité. Hilton fils avait été condamné à sept ans de pénitencier et avait obtenu sa liberté, au deux tiers de sa peine, en 2006. Au cours des dernières années, il a eu quelques démêlés avec la justice pour violence conjugale.

Dave Hilton fils avait remporté le championnat du monde WBC des super-moyens, le 15 décembre 2000 en battant Dingaan Thobela. Il a été dépouillé de son titre en 2001 après avoir été reconnu coupable d’agression sexuelle.

Détenteur d’une fiche de 41 gains, 2 défaites et deux verdicts nuls, il a livré des combats mémorables sur la scène montréalaise, notamment contre Stéphane Ouellet et Alain Bonnamie.