St. Louis Cardinals World Series MVP Freese celebrates in the locker room after the Cardinals defeated the Texas Rangers to win MLB's World Series baseball championship in St. Louis

Crédit : REUTERS

Série mondiale 2014

Souvenirs de matchs numéro 7

Publié | Mis à jour

Un septième et décisif match de la Série mondiale, comme celui prévu entre les Giants de San Francisco et les Royals de Kansas City mercredi soir, a de quoi ressasser une tonne de souvenirs chez les amateurs de baseball.

2011

La dernière Série mondiale à avoir nécessité une septième partie fut celle de 2011 quand les Cardinals de St. Louis ont vaincu les Rangers du Texas devant la foule partisane du Busch Stadium.

Le lanceur Chris Carpenter, des Cards, en était à un troisième départ dans cette finale. Après avoir accordé deux points dès la première manche, il avait fermé la porte et profité de l’appui offensif de ses coéquipiers dans un gain de 6-2. Allen Craig avait notamment frappé un circuit en solo en troisième manche.

Dans la mémoire collective, la Série mondiale de 2011 restera celle de David Freese. Celui-ci avait permis aux Cardinals de remporter le match #6 à l’aide d’un circuit en solo mettant fin aux hostilités en 11e manche. Ayant aussi produit deux points lors de l’ultime duel, Freese avait été nommé le joueur par excellence de cette Série mondiale.

2002

Il faut remonter à 2002 pour retrouver une autre Série mondiale s’étant conclue en sept parties. Les Giants de San Francisco avaient alors perdu contre les Angels d’Anaheim du gérant Mike Scioscia.

Dans l’histoire de l’équipe (avant le match de ce mercredi), les Giants affichaient un dossier de 0-4 lors d’un septième match de la Série mondiale. Ils ont aussi essuyé le revers en 1912, 1924 et 1962, les deux premières fois alors que le club évoluait à New York.

À propos de la Série mondiale de 2002, elle s’était terminée par un gain de 4-1 des Angels au cours duquel Garret Anderson avait produit trois points à l’aide d’un double, en troisième manche.

2001

La Série mondiale de 2001, entre les Diamonbacks de l’Arizona et les Yankees de New York, fut l’un des duels ayant connu un dénouement des plus spectaculaires. Luis Gonzalez avait alors mis fin au septième match à l’aide d’un simple opportun en fin de neuvième manche. Jay Bell en avait profité pour croiser le marbre.

Les Yankees menaient 2-1 après huit manches et demie en dépit d’une autre très bonne sortie de Curt Schilling. Si la présence de Randy Johnson en relève avait été réussie pour les D-Backs, celle de Mariano Rivera demeure un rare mauvais souvenir pour le légendaire artilleur des Yankees.

Plus tôt dans la série, les Yankees avaient remporté les quatrième et cinquième rencontres en prolongation alors que les Diamondbacks avaient gagné le match #6 par le pointage de 15-2.

Avantage à domicile

Au siècle précédent, la Série mondiale a eu besoin d’une partie décisive à plus d’une trentaine de reprises. Certains ont en mémoire le triomphe des Marlins de la Floride, en 1997, contre les Indians de Cleveland. En 1987 et 1991, les Twins du Minnesota l’ont emporté, chaque fois, au terme d’un septième match.

Avant ça, soit en 1986, il y a eu la victoire des Mets de New York contre les Red Sox de Boston après la fameuse erreur de Bill Buckner au sixième match. Les Royals avaient aussi eu besoin de sept parties pour vaincre les Cardinals en 1985.

Fait intéressant : la dernière fois qu’un club visiteur a remporté un septième match, c’était en 1979 quand Willie Stargell et les Pirates de Pittsburgh avaient battu les Orioles, au Memorial Stadium de Baltimore. Depuis, la formation locale l’a emporté neuf fois de façon consécutive. Le lieu de l’ultime match de 2014 entre les Royals et les Giants : Kansas City.