Série mondiale 2014

Les Royals répliquent avec panache

Publié | Mis à jour

Les Royals de Kansas City ont inscrit cinq points en fin de sixième manche, mercredi, en route vers une victoire de 7-2 face aux Giants de San Francisco, à l’occasion du deuxième match de la Série mondiale.

En vertu de gain, les Royals ont créent l’égalité 1-1 dans cette confrontation finale dans le baseball majeur, puisque la veille, la formation californienne les avait dominé 7-1.

Billy Butler, Salvador Perez et Omar Infante, avec un circuit de deux points, ont été les vedettes de cette poussée offensive des favoris de la foule. Butler a d’abord frappé un simple au champ gauche aux dépens du releveur Jean Machi, et Lorenzo Cain a complété le losange.

Perez s’est ensuite payé un long double face au lanceur Hunter Strickland, permettant à Eric Hosmer de marquer. Puis, Infante a retroussé une offrande de Strickland à 406 pieds du marbre, dans la gauche. Perez l’a précédé à la plaque.

Les Royals ont par la suite pu compter sur l’excellent travail de leurs artilleurs Kelvin Herrera (1-0), Wade Davis et Greg Holland, qui ont fermé les livres en relève au partant Yordono Ventura. Ce dernier a accordé deux points sur huit coups sûrs en cinq manches et un tiers de travail, tout en retirant deux rivaux sur des prises.

De son côté, Jake Peavy (1-1) a goûté à la médecine des surprenants Royals, en concédant quatre points, six frappes en lieu sûr et deux buts sur balles en cinq tours au bâton. Il n’a passé qu’un joueur dans la mitaine.

Bon départ des Giants

Les Giants ont à nouveau pris les devants tôt dans la rencontre lorsque le premier frappeur Gregor Blanco a expédié un tir de Ventura de l’autre côté de la clôture du champ droit.

Les visiteurs sont du même coup devenus la première équipe de l’histoire des ligues majeures à cogner des circuits en première manche lors des deux premiers matchs de la Série mondiale. Mardi, Hunter Pence avait claqué une longue balle de deux points dès sa première présence.

Les Royals ont répliqué en première, quand Butler a propulsé Cain à la plaque avec un simple.

Kansas City a pris les devants lors de la manche suivante, grâce à un double d’Alcides Escobar aux dépens de Jake Peavy.

Brandon Belt a ramené les deux équipes à la case départ à la quatrième reprise, lorsque son double a permis à Pablo Sandobal de poser le pied sur le marbre.

Le retour de Lincecum

Dans le clan des Giants, Tim Lincecum a effectué une première présence sur la butte depuis le début des éliminatoires.

Le double vainqueur du trophée Cy-Young n’a rien donné en une manche et deux tiers, mais il a quitté la rencontre visiblement ennuyé par une douleur au pied gauche.

Le troisième match de la Série mondiale aura lieu vendredi, à San Francisco. Pour l’occasion, Jeremy Guthrie devrait être au monticule pour les Royals. Il sera opposé à Tim Hudson.

Holland honoré

Plus tôt en journée, Holland a été nommé le releveur de l’année dans le baseball majeur en compagnie de Craig Kimbrel, des Braves d’Atlanta.

Le spécialiste des fins de match des Royals a terminé au troisième rang des majeures avec 46 parties sauvegardées, avec une moyenne de points mérités de 1,44. Il a conclu l’année avec un taux de réussite de 96 % en situation de sauvetage.

Pour sa part, Kimbrel a dominé la Ligue nationale pour une quatrième saison avec 47 sauvetages, un de moins que le meneur du circuit Selig, Fernando Rodney, des Mariners de Seattle. Kimbrel a présenté une moyenne de 1,61.