Félix Séguin

Price, la clé du succès

Price, la clé du succès

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 07 octobre 2014
Mis à jour 07 octobre 2014

À l'aube de la nouvelle saison, l'édition 2014-15 des Canadiens de Montréal est analysée de A à Z. Le groupe de défenseurs, l'attaque, les unités spéciales, le leadership, les jeunes joueurs, le travail de Michel Therrien, rien n'échappe aux journalistes et aux amateurs.

Je crois beaucoup au concept d'équipe. Aucun joueur n'est plus important que son équipe. Ceci étant dit, Carey Price demeure, à mon humble avis, le joueur le plus important du Tricolore. Une grande partie des succès des Canadiens passent par Price.

Le passé le démontre. Quand le #31 est à son meilleur, l'équipe connaît du succès.

Capable de gagner sous pression

L'an dernier, le gardien des Canadiens s'est imposé comme l'un des meilleurs de sa profession. Quand l'enjeu était grand, Price a connu du succès. Aux Jeux olympiques, il a signé des victoires à chaque fois que le Canada disputait un match sans lendemain (quart de finale, demi-finale, finale). 

En séries éliminatoires, il a mené son équipe à la victoire lorsque la Sainte-Flanelle a fait face à l'élimination dans les matchs #6 et #7 contre les Bruins de Boston. 

Et il est important de souligner que Price a terminé 4e au scrutin pour le trophée Vézina.

Intimidant

Depuis l'an dernier, un mot me revient à l'esprit quand je regarde Carey Price en action : intimidant. Le gardien de 27 ans prend beaucoup de place devant son filet. Et parfois, certains de ses arrêts semblent si faciles.

Je suis persuadé que plusieurs joueurs adverses sont intimidés lorsqu'ils se présentent devant Price. Les joueurs ne l'avoueront pas publiquement, mais Price peut entrer dans la tête de ses rivaux. Ils deviennent ainsi intimidés.

Plante, Roy, Dryden, Durnan

Carey Price compte maintenant 179 victoires dans l'uniforme Bleu-Blanc-Rouge. À moins d'une blessure ou d'une saison décevante, il deviendra, cette saison, le 5e gardien dans l'histoire des Canadiens avec 200 victoires.

Le meneur de tous les temps demeure Jacques Plante (314). Suivent ensuite dans l'ordre, Patrick Roy (289), Ken Dryden (258) et Bill Durnan (208). Price est le prochain sur la liste (179).

Et n'oublions pas qu'il n'a que 27 ans.