Canadiens de Montréal

Deux amis et une bataille

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal a opté pour un virage jeunesse à la ligne bleue avec Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi. A priori, Beaulieu occupera le poste de sixième défenseur, alors que Tinordi se retrouvera dans le rôle ingrat du septième arrière.

D’ici les prochains jours, Tinordi cherchera à grimper au sein de la hiérarchie de l’équipe. La montagne sera toutefois difficile à gravir puisque Beaulieu a connu un bien meilleur camp.

«Mon but est de jouer tous les matchs, a mentionné l’Américain de 22 ans. Je me fixe toujours de grands objectifs. Je sais que je risque de sauter mon tour à l’occasion, mais je ferai tout pour aider cette équipe. Je dois profiter de cette occasion pour montrer à l’organisation que je peux jouer dans cette ligue.»

Tinordi, qui a joué 30 matchs avec le CH à ses deux dernières saisons, aura encore beaucoup de travail devant lui.

«Je devrai m’ajuster au rythme de la LNH, a-t-il admis. Je jouais bien dans la Ligue américaine, mais je dois maintenant reproduire le même style de jeu à un niveau plus élevé.»

Bonne rivalité

Tout près du casier de Tinordi, Beaulieu a parlé de sa joie d’entreprendre la saison avec le grand club.

«Je savais que j’avais de bonnes chances, mais je n’ai jamais cru que c’était acquis, a-t-il expliqué. Je me suis battu pour gagner mon poste. C’était mon but et je suis très heureux. Mais, je n’ai rien encore prouvé. Il s’agit juste d’une étape d’accomplie, il en restera plusieurs autres.»

Beaulieu, un choix de premier tour en 2011, a refusé de parler d’une bataille entre lui et Tinordi pour le dernier poste disponible à la défense.

«Jarred est un de mes bons amis depuis longtemps. Depuis le début du camp, nous habitons ensemble. Nous nous battons pour le même boulot, mais c’est ça le hockey. Nous l’oublions une fois à l’extérieur de la patinoire.»

Les P.K. Subban, Andreï Markov, Tom Gilbert, Alexeï Emelin et Mike Weaver occupent les cinq premiers postes. Sans un blessé ou une chute drastique du jeu d’un vétéran, Beaulieu et Tinordi reluqueront le même poste. Avantage en début de saison à Beaulieu.