Canadiens

«Ça va être difficile pour Bouillon» -Alain Chainey

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal ont procédé au retranchement de cinq joueurs, jeudi, au lendemain de sa victoire à Chicago.

Or la formation du Tricolore regroupe 25 joueurs et trois gardiens à la suite des rétrogradations de Sven Andrighetto, Jake Dowell, Gabriel Dumont, puis les défenseurs Davis Drewiske et Greg Pateryn.

Selon Alain Chainey, analyste de hockey à l'émission «Le premier trio», le vétéran Francis Bouillon pourrait subir le même sort, lui qui a été invité au camp d'entraînement.

«Francis est un guerrier et un joueur de caractère.»

«Malheureusement, ça va être difficile pour lui si on veut le garder», a-t-il prévenu, en tenant compte de la profondeur qu’offrent les jeunes défenseurs Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu.

Thomas et Tokarski au ballottage?

Toujours selon Alain Chainey, qui a travaillé comme éclaireur pour les Ducks d’Anaheim, l’attaquant Christian Thomas et le gardien Dustin Tokarski pourraient bientôt être au ballottage.

Dans le cas de Thomas, le talent et les habiletés du joueur ne sont pas remis en question. C’est plutôt une question de gabarit.

«Thomas a connu un très bon camp d’entraînement. Il a un bon tir et il a marqué des buts importants», a souligné Chainey.

«Mais les Canadiens veulent grossir. À 5 pieds et 8 pouces, ça ne correspond pas [à l’objectif].»

Et puisque le Canadien compte déjà sur un auxiliaire d’expérience en Peter Budaj pour épauler le gardien Carey Price, Dustin Tokarski pourrait aussi être retourné aux Bulldogs de Hamilton, en passant par le ballottage.

«Pourquoi je prendrais le risque de le laisser être réclamé? À cause de la relation qui existe entre Peter Budaj et Carey Price.»

L’entraîneur-chef des Canadiens Michel Therrien devra remettre sa formation finale d'ici le 7 octobre, veille du premier match au calendrier régulier.