Crédit : ERIC BOLTE/USA TODAY SPORTS/AGENCE QM

CF Montréal

Di Vaio est prêt à partir

Publié | Mis à jour

Depuis plusieurs mois, Marco Di Vaio laisse planer le doute sur son avenir au-delà de l’actuelle saison, mais il a finalement clairement évoqué son départ à la fin de la saison de la Major League Soccer.

Devant un petit groupe de journalistes jeudi, il a laissé entendre qu’il souhaitait rentrer en Italie même si dans le vestiaire, on milite pour qu’il revienne, Ignacio Piatti étant parmi les plus insistants.

«Ce n’est pas seulement Nacho, mais c’est vraiment difficile à dire pour moi, mais je pense que je vais retourner en Italie.»

Le vétéran de 38 ans a certes ralenti cette saison, mais il a tout de même six buts et trois aides en 20 matchs.

La famille

Ce sont d’abord des raisons familiales qui font que l’attaquant songe sérieusement à rentrer au bercail après deux saisons et demie à Montréal.

Di Vaio est dans la métropole sans sa famille, qui est retournée en Italie il y a un peu plus d’an à la suite d’ennuis de santé d’un proche de son épouse.

Et il affirme que sa décision ne changerait pas même si l’Impact se qualifiait pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

«Ce n’est pas ça qui va changer ma décision», a-t-il insisté.

Jouer en Italie?

Même si Di Vaio refuse de parler de retraite définitive, on sent que l’idée de rechausser les crampons dans sa patrie ne le fait pas particulièrement vibrer, puisqu’il a goûté à une relative liberté à Montréal.

«Après avoir joué ici, ça va être difficile de retourner en Italie pour plusieurs raisons.

«C’est complètement différent, je connais les responsabilités qu’on a là-bas, alors qu’ici tu peux vivre plus tranquillement et j’y suis habitué.»

C’est une fois la saison terminée que l’as marqueur devrait mûrir sa décision.

«Je ne suis pas sûr [au sujet de la retraite], parce que j’aime trop travailler tous les jours.

«Je ne sais pas ce qui va se passer après un mois sans soccer. Je dois être sûr que j’ai envie de retourner jouer.»

Plan à venir

Même si Di Vaio devait partir à la fin de la saison, il ne risque pas de perdre de temps de jeu au profit des jeunes attaquants du club.

Cela dit, il va falloir que l’Impact commence à penser à un plan de contingence pour remplacer le meilleur marqueur de son histoire dans la MLS.

Il faudra patienter avant de savoir si Jack McInerney sera le successeur ou si l’équipe penchera du côté d’un nouveau joueur désigné.

«Il faut encore discuter, sa décision n’est pas encore prise à 100 % et on va décider dans les prochains moins ce qu’on fera», a résumé l’entraîneur adjoint Mauro Biello.