Photo : L'Allemagne a battu l'Argentine en finale de la Coupe du monde. Crédit : REUTERS/Darren Staples © Thomson Reuters 2014

Soccer

L’Allemagne remporte les grands honneurs!

Publié | Mis à jour

C’est l’heure de la consécration pour l’Allemagne.

Mario Götze, tel un véritable sauveur, a touché la cible tard en prolongation pour permettre aux siens de vaincre l'Argentine 1-0 et de remporter la Coupe du monde, dimanche.

La rencontre sera présentée sur les ondes de la chaîne TVA Sports à 19h.

À voir et à lire également 

L’équipe germanique a ainsi répété son exploit de 1990, lorsqu’elle avait vaincu cette même Argentine au cours de la partie ultime. Elle a obtenu son quatrième titre à vie mais son premier depuis la réunification du pays, les trois autres ayant été empochés par l’Allemagne de l’Ouest.

Du côté des perdants, le dernier sacre remonte à 1986, quand Diego Maradona avait aidé les siens à défaire les Allemands.

Au moment où plusieurs croyaient assister à une séance de tirs, Andre Schürrle a réalisé une belle descente dans la partie haute du terrain pour ensuite repérer Götze au milieu de la zone payante. Celui-ci a bien accepté la passe avec son ventre avant de frapper le ballon au vol avec le pied gauche et semer l’hystérie parmi les partisans de son club.

Par la suite, la défensive des vainqueurs a tenu le coup, réduisant Lionel Messi et ses coéquipiers au silence total en dépit notamment d’un coup arrêté lors des arrêts de jeu de la prolongation.

Des chances ratées

Gonzalo Higuain a passé près de donner les devants aux Sud-Américains durant l’engagement initial, et ce, deux fois plutôt qu’une.

À la 21e minute, il a bénéficié d’un cadeau de la brigade défensive germanique pour se diriger en plein centre du territoire ennemi. Malgré une belle ouverture, l’attaquant a expédié le ballon à la gauche de la cible. Puis, il a vu les arbitres lui refuser un but quand il a dévié une passe transversale dans la cage adverse sur une séquence déclarée hors-jeu.

De son côté, Messi a bénéficié d’une opportunité lorsqu’il s’est présenté à l’entrée de la zone de réparation. Cependant, sa tentative a échoué, Bastian Schweinsteiger touchant au passage le ballon qui s’est retrouvé par-dessus le filet.

Peu après, les Allemands ont à leur tour raté une occasion, le gardien Sergio Romero frustrant Schweinsteiger grâce à un plongeon à sa droite.

Higuain plaqué

Au retour du vestiaire, les Argentins ont de nouveau cogné à la porte par l’entremise d’Higuain. Néanmoins, il a été accueilli durement par Manuel Neuer, qui s’est avancé devant son filet pour frapper le ballon en sautant, heurtant son rival sur le jeu. Aucune sanction n’a été imposée par l’officiel.

Par ailleurs, le meilleur marqueur de l’histoire de la compétition avec 16 réussites, Miroslav Klose, a tiré sa révérance tard en seconde demie. Ayant compté deux fois au Brésil, il a reçu une ovation de la part du public présent.

En bref

L’Argentine a dû composer sans le milieu de terrain Angel Di Maria, toujours aux prises avec des problèmes musculaires. Il a été remplacé par Enzo Perez, qui a joué aux côtés de Mascherano et de Biglia.

Dans le camp adverse, Sami Khedira a déclaré forfait en raison d’une blessure persistante au mollet. C’est Christoph Kramer qui a pris sa place, mais celui-ci a quitté en première demie après avoir été assommé par le coude de l’arrière Marcos Rojo. Ceci a forcé le sélectionneur Joachim Löw à utiliser Schürrle.

Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine a assisté à la rencontre, car son pays sera le théâtre de la prochaine Coupe du monde en 2018.