Photo : Alexander Edler Crédit : Reuters / Anne-Marie Sorvin © Thomson Reuters 2014

LNH

Le grand échec des Canucks

Publié | Mis à jour

À Vancouver, on pourra se souvenir de la date limite des transactions de 2014 comme étant le grand rendez-vous manqué du directeur général des Canucks, Mike Gillis.

Gillis a anéanti les chances des siens - ou presque - de participer aux séries éliminatoires en échangeant son gardien de but numéro un, Roberto Luongo, aux Panthers de la Floride, mardi.

Mercredi, il était supposé poursuivre dans la voie de la reconstruction, mais il a été incapable d'échanger son joueur de centre Ryan Kesler ainsi que son défenseur Alexander Edler.

Pourtant, des ententes semblaient être en place avec les Penguins de Pittsburgh, pour Kesler, et avec les Bruins de Boston, pour Edler.

Les quotidiens Pittsburgh Tribune-Review et Boston Globe ont dévoilé la nature de ces ententes.

Kesler était supposé prendre le chemin de Pittsburgh en retour de Brandon Sutter et de choix au repêchage. Edler, lui, devait prendre la route de Boston en retour de Ryan Spooner ou d'Alexander Khokhlachev ainsi que du défenseur Matt Bartkowski.

De nombreuses rumeurs veulent que ce soit les propriétaires des Canucks qui aient refusé de se départir de Kesler et d'Edler. Mais ça, on ne le saura probablement jamais.

Jeudi, les Canucks ont été humiliés par les Stars de Dallas et Luongo n'a pas raté l'occasion de se moquer de la situation.