Arland Bruce III

Photo : Arland Bruce III Crédit : MARTIN CHEVALIER / AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Bruce libéré

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal ont libéré mercredi le receveur de passes Arland Bruce III, qui avait été récemment mis à l’amende par la Ligue canadienne de football pour avoir émis des propos homophobes à l’endroit de Michael Sam, un joueur de la NCAA.
 
«Plusieurs facteurs expliquent notre décision, a dit le directeur général Jim Popp. Le premier concerne le plafond salarial.
 
«On a fait l’acquisition de vétérans ces dernières semaines, dont Larry Taylor, et on a dû payer le prix pour garder à Montréal nos candidats à l’autonomie [Josh Bourke et Kyries Hebert]. Il fallait manoeuvrer avec notre masse salariale et d’autres joueurs écoperont.»
 
Popp veut donner la chance à Taylor de jouer à l’attaque.
 
«Il y a aussi la question du ratio de joueurs canadiens et américains, a-t-il expliqué. On mise maintenant sur deux receveurs de passes canadiens en Éric Deslauriers et Dave Stala.
 
«Enfin, le fait que Bruce ait émis des commentaires désobligeants et inacceptables envers Michael Sam a été un facteur qui a contribué à son départ. On le remercie tout de même pour la belle saison qu’il a donnée aux Alouettes.»
 
Bruce a bien fait en 2013 en captant 64 passes pour des gains de 851 verges et cinq touchés. Il nous avait confié, en novembre, qu’il n’était pas certain d’être de retour avec les Alouettes, justement en raison de son salaire.
 
Le coordonnateur, la décision de Higgins
 
Par ailleurs, Tom Higgins, le nouvel entraîneur-chef, étudie présentement diverses candidatures pour l’important choix d’un coordonnateur à l’attaque.
 
Sa décision sera annoncée dans les prochains jours. Ce sera le choix de Higgins et non pas celui de Popp.