Photo : P.K. Subban Crédit : Agence QMI

Hockey

Subban doit prendre son mal en patience

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef de l’équipe canadienne Mike Babcock n’annoncera pas l’identité du gardien pour les quarts de finale avant le retour de la formation sur la patinoire, mardi matin, à l’entraînement.

Par contre, si ce n’est pas Carey Price, il s’agira de l’une des plus grandes surprises du tournoi olympique jusqu’à présent.

Les nouvelles ne sont pas aussi bonnes pour l’autre joueur du Canadien de Montréal P.K. Subban.

Babcock a admis lundi que le jeu des défenseurs du Canada a été si bon qu’il ne voit pas comment il pourrait envoyer Subban dans la mêlée régulièrement.

«Nous avons trois très bonnes paires de défenseurs, a indiqué Babcock, alors que les joueurs se sont entraînés à l’extérieur de la glace.

«Je vais être honnête avec vous. (Dan) Hamhuis et P.K. n’ont pas beaucoup de chances. On ne peut pas alterner les joueurs parce que le top 6 des défenseurs a été vraiment solide.»

Les trois paires à la ligne bleue sont composées de Duncan Keith-Shea Weber, Jay Bouwmeester-Alex Pietrangelo de même que Marc-Édouard Vlasic-Drew Doughty.

Efficaces dans les deux sens de la patinoire, les défenseurs ont bien appuyé les attaquants canadiens, qui ont été plus discrets. Ils ont aussi habilement maîtrisé les adversaires devant Price ou Roberto Luongo.