Guy Boucher

Photo : Guy Boucher Crédit : Agence QMI

Hockey

Guy Boucher à TVA Sports durant les JO

Publié | Mis à jour

Pour la durée des Jeux olympiques de Sotchi, la chaîne TVA Sports a embauché comme analyste l’un des entraîneurs en chef les plus talentueux de sa génération : Guy Boucher, qui dirigeait jusqu’à récemment le Lightning de Tampa Bay.

Chaîne spécialisée officielle des Jeux olympiques, TVA Sports annoncera mercredi sa programmation, dans laquelle le hockey devrait occuper une place de choix. L’embauche de Boucher est donc logique, car en plus de ses succès obtenus à tous les paliers du hockey nord-américain, il possède une forte expérience dans le hockey international.

Boucher participera pendant les Jeux à l’émission «Le Premier trio», avec Louis Jean et Renaud Lavoie.

«C’est quelque chose qui m’intéressait, a commenté Boucher. Je connais le hockey international, j’ai participé cinq fois à des tournois internationaux comme entraîneur. Maintenant, je vais être de l’autre côté du décor.»

«La chaîne TVA Sports est heureuse de pouvoir compter sur la participation de Guy Boucher à l'émission "Le Premier Trio" lors des Jeux olympiques de Sotchi, a pour sa part déclaré Serge Fortin, vice-président TVA Nouvelles-Sports-Agence QMI.

«Les amateurs de hockey vont apprécier la pertinence de ses analyses et commentaires. Guy Boucher est un entraîneur de haut niveau et avant tout un véritable passionné du hockey.»

À titre d’entraîneur adjoint, Boucher s’est retrouvé derrière le banc des équipes canadiennes des moins de 18 ans, puis des moins de 20 ans. Plus récemment, il a assisté Brent Sutter lors du Championnat du monde senior de 2012.

Heureux de se joindre à la chaîne TVA Sports et de travailler avec des gens qu’il connaît, l’entraîneur estime que son expérience chez Hockey Canada l’aidera dans ses tâches d’analyste.

«Je connais les tendances des pays, leur système de jeu. Quand on travaille pour Hockey Canada, c’est ce qu’on surveille. Tout ça me permet de voir le hockey international d’un autre œil.»

S’il fait le saut devant les caméras le temps des Jeux olympiques, Boucher n’a pas pour autant tracé une croix sur un retour dans la Ligue nationale de hockey.

Congédié par le Lightning en mars, Boucher est encore sous contrat avec le club. Une situation qui lui permet de tenter ce genre d’expérience, en attendant l’appel d’une équipe à la recherche d’un entraîneur-chef.

De la parité

Boucher estime que les grandes puissances du hockey international devraient tirer leur épingle du jeu pendant les prochains Jeux olympiques, mais qu’il ne faut pas compter les autres nations pour battues.

«C’est sûr qu’il y a le Canada, la Suède, les États-Unis et la Russie, mais la Finlande a de bons gardiens. Et on l’a vu dernièrement, la Suisse progresse. Il y a beaucoup de parité dans le hockey international.»

Ce sera donc à suivre en février prochain, notamment au «Premier trio».