Raphael Diaz

Photo : Raphael Diaz Crédit : Agence QMI

Canadiens de Montréal

Diaz prêt à en faire plus

Publié | Mis à jour

Michel Therrien s’attend à beaucoup de Raphael Diaz à l’aube de sa troisième saison dans la LNH.

Le jumeler à Andreï Markov n’est pas tant une marque de confiance qu’une façon de savoir où se trouve le Suisse dans sa progression.

À LIRE AUSSI : Markov : nouvelle saison, nouveau partenaire

«Raphael connaît davantage la Ligue. Il a plus confiance en ses moyens. Il est plus fort physiquement, a énuméré l’entraîneur du Canadien. On s’attend à ce qu’il poursuive sa progression. Une fois que cela sera fait, nous serons en mesure de lui donner de nouvelles responsabilités.»

Bref, alors que les plus jeunes luttent pour obtenir une place au sein de l’équipe, Diaz, lui, lutte pour le rôle qu’il occupera au sein de l’équipe.

Prêt pour les «grosses minutes»

Lors de la visite des Hurricanes de la Caroline, samedi soir, Therrien lui a donné un avant-goût de ce qu’il pourrait attendre de lui en l’utilisant au-delà de 25 minutes. Une tâche de travail que Diaz accepterait volontiers tous les soirs.

«Plus on me donne de temps de glace, plus je suis heureux, a-t-il dit. Chaque fois qu’on m’envoie sur la patinoire, ça me donne l’occasion de prouver ce que je sais faire.»

Conscient qu’il pourrait bien se voir incomber plus de responsabilités, Diaz s’est préparé en conséquence.

«Je me suis entraîné aussi fort que les autres étés, mais de façon plus précise. En plus de ma vitesse, j’ai travaillé sur ma force physique. Ça m’aidera à arriver le premier dans les coins de patinoire et à remporter les bagarres le long des rampes.»