Vasek Pospisil

Photo : Vasek Pospisil a été couronné à Vancouver. Crédit : Reuters / Ben Nelms © Thomson Reuters 2013

Tennis

Vasek Pospisil est roi à la maison

Publié | Mis à jour

Le Canadien Vasek Pospisil s’amènera à la Coupe Rogers de Montréal gonflé à bloc après avoir triomphé à l’Omnium Odlum Brown de Vancouver, dimanche.

Le natif de la Colombie-Britannique a eu raison du Britannique Daniel Evans en trois manches de 6-0, 1-6 et 7-5.

Le 89e joueur au monde est ainsi devenu le premier Canadien à remporter ce tournoi depuis Frédéric Niemeyer en 2007. Il a également signé un deuxième gain cette saison au sein du circuit Challenger après avoir enlevé les honneurs à Johannesburg.

Pospisil, 23 ans, a bien fait avec sept as contre quatre pour Evans, classé 248e par l’ATP. Celui-ci a été généreux en commettant huit doubles fautes, alors que le vainqueur en a enregistré que trois.

Au terme du duel qui a duré 1h44, le deuxième favori de la compétition a gagné 88 des 165 points joués pour un taux de réussite de 53%.

Lors du premier tour à Montréal, Pospisil affrontera l’Américain John Isner (20e). Ce dernier a été vaincu en finale du tournoi de Washington par l’Argentin Juan Martin del Potro, dimanche.

Par ailleurs, le Canadien Adil Shamasdin et son partenaire américain James Cerretani se sont inclinés en finale du double masculin face aux Israéliens Jonathan Erlich et Andy Ram, 6-1 et 6-4.

Fichman s’incline

De son côté, Sharon Fichman, septième tête de série de l’événement et 119e au classement de la WTA, n’a pas été en mesure de mettre la main sur son deuxième titre ITF de la saison, elle qui en compte huit depuis le début de sa carrière.

La Torontoise a perdu en finale contre la Britannique Johanna Konta 6-4 et 6-2. La 147e joueuse mondiale a signé son premier triomphe de l’année, son huitième à vie.

Bien qu’elle n’ait commis qu’une double faute, contre quatre pour sa rivale, Fichman n’a pas su profiter de quatre chances de bris qui se sont présentées à elle. De son côté, la gagnante a réussi à jouer le tour à la favorite de la foule à trois occasions en cinq tentatives.

L’Ontarienne de 22 ans se présentera maintenant à Toronto afin de prendre part à la Coupe Rogers, où elle se mesurera à la Québécoise Stéphanie Dubois (163e) dès le premier tour.