Photo : Kristians Pelss, en 2012. Crédit : Agence QMI

LNH

Les Oilers confirment le décès de Pelss

Publié | Mis à jour

Les Oilers d’Edmonton ont confirmé le décès de l’attaquant Kristians Pelss, samedi, lui qui était porté disparu depuis quelques jours en Lettonie, son pays natal.

Dans un communiqué, l’organisation albertaine s’est dite affligée tout en ajoutant que les «détails entourant cette tragédie demeuraient nébuleux».

Plusieurs médias locaux avaient avancé que l’espoir de 20 ans se serait noyé après avoir sauté en bas du pont Akmens Tilt à Riga, mardi soir. Selon le site web Apollo, des vêtements ont également été retrouvés, abandonnés sur le pont.

«C’est la nouvelle qui nous effrayait. Kristians était un homme extraordinaire et nous sommes attristés qu’il nous ait quittés à un si jeune âge», a indiqué le directeur général des Oilers, Craig MacTavish.

«Je ne peux imaginer à quel point cette situation peut être pénible pour la famille Pelss. Au nom de tous les employés des Oilers, des Oil Kings [d’Edmonton, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest] et de nos clubs affiliés, ainsi que de la part de nos partisans, j’offre nos plus sincères sympathies à sa famille et amis. Nos pensées et prières leur sont destinées alors qu’ils doivent vivre des moments extrêmement difficiles.»

Pelss avait été un choix de septième tour d’Edmonton lors de l’encan amateur de la Ligue nationale (LNH) en 2010.

Au cours de la dernière saison, il a porté les couleurs des Barons d’Oklahoma City, dans la Ligue américaine de hockey et du Thunder de Stockton, dans la Ligue Premier AA (ECHL).

L’an dernier, il avait participé au tournoi de la Coupe Memorial à Shawinigan, avec les Oil Kings.

Deux décès

Jeudi dernier, un autre espoir de la LNH a perdu la vie. Le corps de Scott Winkler, membre de l’organisation des Stars de Dallas, a été découvert dans son pays d’origine, la Norvège. Le hockeyeur de 23 ans a été retrouvé au domicile de ses parents, inerte. La cause du décès était toujours inconnue.