Photo : La mêlée générale impliquant les Dodgers et les Padres Crédit : Reuters

Jacques Doucet

Deux poids, deux mesures?

Deux poids, deux mesures?

Jacques Doucet

Publié 14 avril 2013
Mis à jour 14 avril 2013

Dans le système judiciaire, les juges se réfèrent normalement au Code pénal lorsque vient le temps d’imposer une sentence à la suite d'une infraction.

Une infraction entraîne une pénalité qui peut varier selon sa gravité et souvent, des normes ont été établies afin de guider le juge.

Dans le sport professionnel, cela n’existe vraiment pas et trop souvent, la punition imposée à un athlète fautif ne correspond vraiment pas à la faute qu’il a commise.

Prenez les deux cas les plus récents.

À la suite d’une mêlée générale déclenchée lorsque Zack Greinke, des Dodgers, eût atteint Carlos Quentin, des Padres, le lanceur a subi une fracture de la clavicule. Il devra être opéré et rater au moins deux mois d'activités.

Pour son rôle dans cet incident, Quentin a écopé d’une suspension de huit matchs!

Le lanceur Carlos Carrasco, des Indians de Cleveland, a été suspendu pour huit matchs après avoir atteint Kevin Youkilis, des Yankees, quelques moments après avoir accordé un circuit à Robinson Cano. Pour Carrasco, c’était une récidive, lui qui venait tout juste de purger une suspension de cinq matchs pour avoir atteint Billy Butler, des Royals, en 2011.

C’était le premier match auquel il participait après avoir subi une opération qui l’avait voué à l’inaction durant toute la saison 2012.

Qui, des Dodgers et des Padres, souffrira le plus en l’absence de Greinke et de Quentin? Ou encore les Indians en l’absence de Carrasco?

Quand un gérant comme Don Mattingly, des Dodgers, suggère que Quentin devrait être suspendu jusqu’au retour de Greinke, j’ai tendance à l’appuyer.

Et vous?