Photo : Bud Selig Crédit : Reuters

Jacques Doucet

Baseball majeur : pas d'expansion

Baseball majeur : pas d'expansion

Jacques Doucet

Publié 07 avril 2013
Mis à jour 07 avril 2013

Si l’on se fie aux propos du commissaire Bud Selig, les amateurs de baseball de Montréal ne peuvent espérer réintégrer les rangs du baseball majeur par le biais d'une expansion.

Selon Selig, il n’est pas question d’élargir les cadres du baseball majeur car avec 30 équipes, ce ne serait pas une bonne décision d’affaires.

Oui, il y aurait tout près d’un milliard de dollars de plus dans les coffres en raison des frais d’admission des deux nouvelles formations, mais les revenus annuels du baseball majeur seraient dorénavant divisés en 32 parts au lieu de 30.

Et le talent serait dilué.

Donc, les promoteurs du retour du baseball majeur à Montréal devront concentrer leurs efforts sur le déménagement possible d’une équipe actuelle et le nom des Rays de Tampa Bay vient immédiatement à l’esprit.

Malgré une solide formation, les Rays n’attirent pas et même le maire de Tampa a émis l’opinion que le déménagement éventuel des Rays devait être envisagé.

Et le frappeur de choix?

Par contre, l’idée d’intégrer le règlement du frappeur de choix dans la Ligue Nationale semble sourire à de plus en plus de dirigeants du circuit. Bien que je ne sois pas un adepte de ce règlement, il est temps qu’on uniformise les règlements des deux circuits majeurs.

Et une telle décision pourrait éventuellement mener à la formation d’une seule ligue (comme la NFL) et une réorganisation géographique des équipes.

Présentement, le calendrier du baseball majeur défavorise les équipes de la Ligue Américaine qui doivent disputer des matchs sur les terrains de la Ligue Nationale, puisque le règlement du frappeur de choix n’est pas en application.

Et en septembre 2013, mois crucial s’il en est un dans la course aux séries éliminatoires, quatre équipes de l'Américaine auront le désavantage d’avoir à disputer des matchs sur des terrains de la Nationale.

Les Jays iront rencontrer les Diamondbacks à Phoenix les 2-3-4 septembre tandis que les Mariners joueront contre les Cards à St-Louis les 13-14-15 septembre.

Les Red Sox n’auront que deux matchs à disputer contre les Rockies au Colorado les 24 et 25 septembre et enfin, les Tigers de Detroit se rendront à Miami contre les Marlins pour leurs trois dernières parties de la saison.

Les 11 autres formations de la Ligue Américaine n’auront pas à le faire!