Photo : Melky Cabrera Crédit : Agence QMI

Jacques Doucet

La filière dominicaine des Jays

La filière dominicaine des Jays

Jacques Doucet

Publié 17 mars 2013
Mis à jour 17 mars 2013

C’est un secret de Polichinelle que les Blue Jays de Toronto vont présenter un tout nouveau visage en 2013. Un visage avec un aspect fort particulier : celui d’aligner, au haut de leur formation, quatre joueurs originaires de la République dominicaine.

Et pas des inconnus!
 
À moins d’imprévus, les quatre premiers frappeurs des Jays, en début de campagne, devraient être dans l’ordre : Jose Reyes, Melky Cabrera, Jose Bautista et Edwin Encarnacion. De mémoire d’homme, il s'agit d'un précédent dans le baseball majeur!
 
Un peu comme les Pirates de Pittsburgh avaient créé un précédent, lors du match du 1er septembre 1971, en alignant neuf joueurs de couleur (afro-américains ou latins) dans un même match : Rennie Stennett (2eB), Gene Clines (CC), Roberto Clemente (CD), Willie Stargell (CG), Manny Sanguillen (R), Dave Cash (3B), Al Oliver (1B), Jackie Hernandez (AC) et Dock Ellis (L).
 
L’expérience des Pirates n’avait duré qu’un seul match, mais ce ne sera pas le cas chez les Jays. Et si on en juge d’après les succès que les Dominicains ont connus dans le cadre de la Classique Mondiale du Baseball et l’enthousiasme que la troupe du directeur-gérant Moises Alou a démontré dans ce tournoi, les partisans des Jays devraient se régaler en 2013.