Edwin Encarnacion et J.P. Arencibia

Photo : Edwin Encarnacion et J.P. Arencibia Crédit : Reuters / Dominick Reuter © Thomson Reuters 2012

Jacques Doucet

Une première inquiétude pour Gibbons

Une première inquiétude pour Gibbons

Jacques Doucet

Publié 18 février 2013
Mis à jour 18 février 2013

Heureusement que la Classique mondiale du Baseball n’a pas lieu tous les ans… car cela soulèverait sûrement un tollé chez les gérants du baseball majeur.

Surtout de la part du nouveau pilote des Blue Jays de Toronto qui, durant la durée de ce tournoi, sera privé de six de ses meilleurs éléments, soit le lanceur R.A. Dickey, le receveur J.P. Arencibia (Team USA), le joueur de troisième but Brett Lawrie et le voltigeur Adam Loewen (Équipe CANADA), de l’arrêt-court Jose Reyes et du premier but et frappeur de choix Edwin Encarnacion (Équipe de la République dominicaine).

Tout comme ses collègues, Gibbons s’inquiétera de la possibilité de blessures, mais aussi il aura moins de temps pour se familiariser avec ces six éléments importants de sa nouvelle équipe. Il aurait sûrement préféré pouvoir apprécier de quelle façon son receveur numéro un, J.P. Arencibia, va s’adapter à la balle-papillon de Dickey et aux nouveaux venus Josh Johnson et Mark Buerhle.

Pour les équipes des États-Unis et du Canada, la compétition s’ébranlera le 8 mars et la grande finale est prévue pour le 19 mars à San Francisco.

Et pour les Blue Jays, la saison régulière s’amorcera le 2 avril à Toronto contre les Indians de Cleveland.