Photo : Aleksander Barkov Crédit : Reuters / Todd Korol © Thomson Reuters 2012

Patrick Caisse

MacKinnon, Drouin, Barkov ou Lindholm?

MacKinnon, Drouin, Barkov ou Lindholm?

Patrick Caisse

Publié 24 décembre 2012
Mis à jour 24 décembre 2012

Le prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey pourrait bien être la plus grande cuvée d'attaquants des 10 dernières années.

En 2003, Eric Staal, Nathan Horton, Thomas Vanek, Milan Michalek, Jeff Carter, Dustin Brown, Zach Parisé, Ryan Getzlaf, Ryan Kesler, Mike Richards et Corey Perry avaient été sélectionnés au premier tour.

En 2013, Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Aleksander Barkov, Elias Lindholm, Sean Monahan, Hunter Shinkaruk, Anthony Mantha, Adam Erne, Curtis Lazar, Andre Burakowsky et Max Domi devraient tous être repêchés au premier tour et pourraient tous devenir de très bons attaquants dans la LNH.

De ce groupe, MacKinnon, Drouin, Barkov et Lindholm sont ceux qui se démarquent.

Ces quatre attaquants font l'unanimité auprès des recruteurs de la LNH.

«Voici quatre joueurs qui pourraient devenir des super vedettes», m'a dit un recruteur préférant garder l'anonymat.

Des comparatifs?

Imaginez qu'Evgeni Malkin (Barkov), Claude Giroux (MacKinnon), Pavel Datsyuk (Drouin) et Marian Gaborik (Lindholm) soient disponibles lors du même encan amateur.

Vous pouvez être d'accord ou non avec ces comparaisons, mais le fait demeure que cette cuvée de 2013 a un énorme potentiel.

Et si les Canadiens de Montréal, suite à une saison de 48 matchs ou une loterie (comme en 2005), en venaient à repêcher dans le top 5, quel joueur serait choisi par Marc Bergevin et Trevor Timmins?

«Je ne crois pas qu'ils choisiraient Seth Jones (le seul défenseur classé parmi les cinq premiers), m'a indiqué le recruteur. Ça dépend des plans qu'ils ont pour Alex Galchenyuk. S'il joue à l'aile, ils repêcheraient certainement MacKinnon ou Barkov. S'ils voient Galchenyuk au centre, ils choisiraient certainement Drouin, un Québécois qui a des mains exceptionnelles.»

Est-ce possible que Drouin soit choisi au tout premier rang au prochain repêchage?

«Ce serait étonnant puisque MacKinnon et Jones sont des valeurs sûres, mais ça dépend de l'équipe qui aura ce choix, a poursuivi le recruteur. Prenons exemple sur les Penguins. Ils cherchent un bon ailier pour Sidney Crosby depuis quelques saisons et ils ont sélectionné des défenseurs lors des deux derniers repêchages. Il ne serait donc pas étonnant qu'ils choisissent Drouin s'ils en venaient à repêcher au tout premier rang.»

Chose certaine, à défaut d'avoir du hockey de la LNH à se mettre sous la dent, les jeunes joueurs risquent de nous donner tout un spectacle du 26 décembre au 5 janvier, lors du Championnat mondial de hockey junior.

«Ce tournoi sera important pour le classement de plusieurs joueurs. Prenez les cas de Barkov et de Lindholm. On parle ici des deux meilleurs Européens du repêchage. Plusieurs recruteurs sont embêtés à savoir lequel est le meilleur. Si l'un d'eux connaît un excellent tournoi et que l'autre déçoit, ce sera certainement celui qui a connu un bon tournoi qui sera choisi avant l'autre», a conclu le recruteur.

Et vous, qui préférez-vous? MacKinnon, Drouin, Barkov ou Lindholm?