LNH

Casey Mittelstadt vole la vedette à Pettersson et Dahlin

Publié | Mis à jour

Alors que l’attention était tournée vers les jeunes Suédois Elias Pettersson et Rasmus Dahlin, qui s’affrontaient pour une première fois dans un match de la Ligue nationale de hockey (LNH), c’est plutôt une recrue américaine qui a joué les héros, samedi après-midi à Buffalo. En touchant la cible en tirs de barrage, Casey Mittelstadt a permis aux Sabres de compléter leur remontée et de l’emporter 4-3 face aux Canucks de Vancouver.

À voir : Sommaire

Jack Eichel a également enfilé l’aiguille pour l’équipe locale en fusillade. Du côté des Canucks, seul Markus Granlund a réussi à déjouer le gardien Carter Hutton.

Le but de Mittelstadt, un joueur de centre de 19 ans qui en était à son 23e match dans la LNH, est venu couronner une remontée spectaculaire des Sabres. Menés 3-1 avec moins de trois minutes à faire au temps réglementaire, les favoris de la foule ont forcé la tenue d’une prolongation en marquant deux buts en 40 secondes. Après que Jeff Skinner eut réduit l’écart, c’est Sam Reinhart qui a nivelé les chances.

Nathan Beaulieu a inscrit l’autre but des Sabres en début de première période. Les Canucks ont ensuite répliqué grâce aux réussites de Loui Eriksson, Jake Virtanen et Erik Gudbranson.

Dahlin contre Pettersson

Le premier duel nord-américain entre Elias Pettersson et Rasmus Dahlin, les deux recrues ayant le plus fait parler d’elles ces derniers mois dans la LNH, a tourné à l’avantage de Dahlin. En plus de savourer la victoire, le défenseur des Sabres, premier choix au total du dernier repêchage, a obtenu deux mentions d’aide.

Pour sa part, Pettersson a été blanchi de la feuille de pointage, puis frustré par Markstrom en tirs de barrage. Le joueur de centre de 19 ans des Canucks est le meneur parmi les recrues de la LNH avec une récolte de 17 points, dont 10 buts, en 11 matchs.

Désormais rivaux sur la glace, les deux joueurs suédois se vouent néanmoins le plus grand respect.

«C'est plus amusant de l'avoir dans ton équipe, a confié Pettersson au site LNH.com au sujet de Dahlin. Il est bon défensivement et parfois, il joue comme un attaquant en maniant la rondelle de façon impressionnante. Il apporte beaucoup à son équipe. C'est difficile de jouer contre lui.»

«Ce sont de très bons joueurs de hockey, a ajouté l'entraîneur des Sabres Phil Housley. Ils sont intelligents, ils utilisent leur instinct et leurs habiletés sur la patinoire, et c'est ce qui les rend spéciaux.»

Pettersson et Dahlin se retrouveront le 18 janvier prochain, à Vancouver, pour un autre duel entre les Sabres et les Canucks.