LNH

LNH 360 : «Ovi» dépasse Marcel Dionne

Publié | Mis à jour

Voici un survol des activités du mercredi 7 novembre dans la Ligue nationale de hockey.

RÉSULTATS (équipes locales en majuscules)

WASHINGTON 2, Pittsburgh 1

Nashville 4, COLORADO 1

ANAHEIM 3, Calgary 2

Oshie en rajoute après Crosby et Ovechkin

Après des filets de Sidney Crosby et Alex Ovechkin dans les 40 premières minutes, T.J. Oshie a inscrit le but décisif avec 1:14 à faire pour permettre aux Capitals de remporter la victoire et porter leur fiche à 2-0-1 sur leur périple de cinq matchs à l’étranger.

Oshie avait également soulevé Washington au premier face à face avec Pittsburgh, le 4 octobre dernier, récoltant trois points, dont deux files en 21 secondes au troisième engagement. Les «Caps» ont ainsi effacé un retard de deux buts. Ses trois buts gagnants le classent à égalité au deuxième rang de la ligue cette saison et lui permettent d’égaler son total de 2017-18.

Mercredi marquait la neuvième fois en 47 matchs en saison régulière qu'Ovechkin et Crosby trouvaient chacun le fond du filet dans cette rivalité. Washington a amélioré son rendement à 4-4-1 dans ces neuf confrontations (PIT: 5-3-1). Le but égalisateur d’Ovechkin était son 30e (50 PTS) dans un match de saison régulière contre Crosby (21B, 66 PTS).

Ovechkin a compté son 12e but de la saison - 619e de sa carrière – ce qui lui a permis de rejoindre David Pastrnak, de Boston, au sommet des marqueurs de la Ligue. Le septuple vainqueur du trophée Maurice-Richard a dépassé Marcel Dionne au huitième rang de tous les temps pour les buts marqués en avantage numérique (235).

Sissons propulse les Predators

Colton Sissons a inscrit son deuxième tour du chapeau à vie en saison régulière pour aider les Predators (12-3-0, 24 points), meneurs de la LNH, à reluire leur fiche à 7-0-0 sur la route en 2018-19.

Seules deux équipes de l'histoire de la LNH ont enregistré d’aussi longues séquences de victoires sur les patinoires adverses pour commencer une saison. Nashville disputera son prochain match samedi à Dallas. Toronto sera à Boston le même soir et sera en quête d’un dossier identique (7-0-0).

Auparavant, Sissons avait enregistré un tour du chapeau en saison régulière le 5 janvier 2017 ainsi qu’au sixième match de la finale de l’Association de l’Ouest de 2017 pour propulser Nashville en finale de la Coupe Stanley. Sissons revendique 10 buts et 17 points en 16 rencontres contre l'Avalanche, dont un sept points au premier tour des dernières séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2018.

Mercredi a marqué la quatrième journée consécutive où un tour du chapeau a été inscrit et la cinquième fois en novembre. La plus longue série de jours consécutifs avec au moins un tour du chapeau est de neuf, qui s'est déroulée du 11 au 19 octobre 1988.

Getzlaf et les Ducks refroidissent les Flames

L’attaquant des Flames Mark Jankowski a créé l’impasse en troisième période, mais le capitaine des Ducks, Ryan Getzlaf, a répondu 27 secondes plus tard pour mener son équipe à la victoire et mettre un terme à la série de quatre victoires de Calgary.

L'équipe a tiré de l’arrière en troisième période à chacune de leurs quatre dernières sorties, soutirant deux points à l’adversaire dans les trois précédentes. Trois équipes seulement dans l’histoire de la LNH ont remporté quatre matchs consécutifs malgré un retard au troisième engagement : les Penguins (8-15 novembre 2008), Hurricanes (du 26 octobre au 3 novembre 2005) et les Stars (janvier 25-30, 2006).

Getzlaf, qui marque en moyenne un point par match cette saison (3B, 8A, 11 PTS), compte maintenant 14 points. Il est devenu le deuxième joueur de la concession à enregistrer au moins 900 points (250-636—886 en 928 GP) . Teemu Selanne (457B, 988 PTS en 966 PJ) est le seul autre joueur à avoir atteint ce sommet avec Anaheim.