Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Les Tigres écrasent les Sea Dogs 8-1

Publié | Mis à jour

Les Tigres ont inscrit sept buts sans réplique pour finalement l’emporter au compte de 8-1 face aux Sea Dogs de Saint John, jeudi, à Victoriaville.

Egor Serdyuk et Jérémy Côté ont notamment réussi des doublés tandis que Mikhail Abramov a récolté quatre mentions d’aide. Jérôme Gravel, Conor Frenette, Feliks Morozov et Mathieu Sévigny ont tous touché la cible dans la victoire.

Vincent Paquette n’a cédé qu’une seule fois, devant William Poirier, pour l’emporter. Il a effectué 27 arrêts.

Après avoir donné quatre buts sur 18 lancers, Tommy DaSilva a laissé la place à Stewart Bagnell devant la cage de la formation des Maritimes. Le réserviste a lui aussi été mis à l’épreuve à 36 reprises.

Les Huskies poursuivent sur leur lancée

À Rouyn-Noranda, les Huskies ont signé une cinquième victoire consécutive en s’imposant par la marque de 4-2 devant le Drakkar de Baie-Comeau.

Jakub Lauko et Vincent Marleau ont tous deux touché la cible pour l’équipe locale. Pour sa part, Peter Abbandonato a obtenu deux mentions d’aide.

Alex Beaucage et Patrik Hrehorcak ont complété le pointage pour les gagnants

Du côté du Drakkar, Yan Aucoin et Nathan Légaré ont été les marqueurs.

Devant la cage des Huskies, Samuel Harvey a bloqué 27 des 29 tirs dirigés contre lui. À l’autre bout de la patinoire, Justin Blanchette a cédé quatre fois sur 33 lancers.

Daniel Hardie a le dernier mot

À Charlottetown, Daniel Hardie a inscrit le filet de la victoire avec moins de deux minutes à écouler à la troisième période pour procurer une victoire de 5-4 aux Islanders face aux Wildcats de Moncton

Brett Budgell a également offert une contribution en réussissant un doublé. Nikita Alexandrov et Liam Peyton ont été les autres buteurs. Matthew Welsh a repoussé 30 rondelles devant la cage des favoris locaux.

Jeremy McKenna, deux fois, Jacob Hudson et Jakob Pelletier ont assuré la réplique. Francis Leclerc a réalisé 35 arrêts dans la défaite.

Dylan Seitz, des Wildcats, a écopé d’une pénalité majeure et a été chassé de la rencontre après avoir donné un coup de coude à Thomas Casey.