Boxe

Après Gvozdyk, Adonis Stevenson ne dit pas non à un combat contre Alvarez

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson veut exaucer le rêve de plusieurs amateurs de boxe. Si lui et Eleider Alvarez réussissent à conserver leur ceinture respective à la suite de leur prochain affrontement, le pugiliste a expliqué, jeudi, qu'il serait intéressé à monter dans le ring afin d'affronter le Colombien d'origine dans le cadre d'un combat d’unification.

Voyez le reportage de Nancy Audet ci-dessus.

Stevenson devra toutefois avoir le dessus contre Oleksandr Gvozdyk. Le champion WBC des mi-lourds s’attend à devoir se surpasser pour venir à bout de dangereux Ukrainien, réputé pour être un boxeur déterminé et dangereux.

Dans les prochaines semaines, Stevenson va complètement s'isoler. Plusieurs ont critiqué sa dernière performance contre Badou Jack, qui s’est terminée sur un combat nul majoritaire. Cette fois, il veut s'assurer d'arriver à Québec au sommet de sa forme.

Pour ce faire, il veut revenir à la recette Kronk Gym, qui lui a permis de connaître du succès. Il compte d'ailleurs enfiler de nouveau la célèbre culotte jaune du réputé gymnase de boxe.

«Je vais être en camp d'entraînement tout seul. Il faut que je focalise sur mon prochain combat que je vais faire, car je sais que mon adversaire sera prêt à 100%.»

Il sortira de son isolement uniquement pour la naissance de son cinquième enfant, une petite fille prénommée Adonia.

Une nouvelle partenaire en affaires pour Adonis

De son côté, Simone God a décidé de se lancer en affaires. Le champion WBC des mi-lourds a encouragé sa conjointe de démarrer une compagnie spécialisée dans la production de vêtements en fourrure.

«Adonis Stevenson m'a vraiment poussé à ma limite. Il a vraiment poussé ma collection le plus rapidement possible», a-t-elle affirmé.