Canadiens

Un 999e match pour Tomas Plekanec

Publié | Mis à jour

C’est un samedi électrisant qui attend les amateurs de hockey, alors que les Penguins de Pittsburgh débarquent au Centre Bell pour y affronter les Canadiens de Montréal.

Pour l'occasion, l'attaquant Tomas Plekanec participera au 999e match de sa carrière après avoir regardé les trois premiers matchs des siens de la passerelle.

La dernière fois que ces deux équipes ont croisé le fer, c’était il y a une semaine jour pour jour dans la capitale de l’acier et le Tricolore (1-1-1) avait servi une correction de 5-1 aux favoris de la foule (2-1-1).

Les Penguins ont rebondi depuis. Alors que les Canadiens s’inclinaient devant les Kings de Los Angeles 3-0, jeudi, les «Pens» et leur franc-tireur Phil Kessel ont achevé les Golden Knights de Vegas 4-2 à domicile. Le numéro 81, qui a fait l’objet de rumeurs de transaction pendant l’été, a réussi le sixième tour du chapeau de sa carrière dans la victoire.

Le seul point d’interrogation dans le clan de Pittsburgh est entre les poteaux. Matt Murray souffre d’une commotion cérébrale, mais il a tout de même accompagné l’équipe à Montréal. Avait cette annonce, il avait accordé 11 buts à ses deux premiers départs.

En l’absence de Murray, jeudi, Casey DeSmith a repoussé 35 des 37 lancers dirigés vers lui. Ce dernier sera devant le filet pour un deuxième match de suite.

Parlant de gardiens, celui du Bleu-blanc-rouge brillait par son absence, vendredi, et il ne sera pas d'office en soirée. Carey Price souffre d'un virus et ne pourra participer à la confrontation du jour. Charlie Lindgren a été rappelé du Rocket de Laval.

Antti Niemi effectuera son premier départ de la saison.

Le retour de Plekanec

Jeudi, Claude Julien a brassé ses trios en pleine rencontre, match lors duquel le CH a expédié 40 lancers sur Jack Campbell. L’instructeur en chef a néanmoins qualifié sa troupe de «rouillée» et «moins rapide».

Le changement le plus notable est survenu à l’entraînement du lendemain : Plekanec se trouvait au centre du quatrième trio à la place de Matthew Peca entre Charles Hudon et Andrew Shaw.

Le spécialiste des mises au jeu ne sera qu’à une partie du prestigieux plateau des 1000 dans le circuit et il pourrait enlever des responsabilités à Phillip Danault, qui avait une piètre efficacité de 8% face aux Kings.

La recrue Jesperi Kotkaniemi, de son côté, était au centre de Paul Byron et de Joel Armia.

Il s'agira du 225e match entre les deux équipes. Les Penguins ont remporté cinq de leurs six derniers duels dans la métropole québécoise et leur fiche est de 8-2-2 à leurs 12 dernières visites.

À noter qu’Evgeni Malkin a eu au moins un point dans 15 de ses 19 affrontements à Montréal avec neuf buts et 22 points. Le Russe est fumant, lui qui s’est fait complice sur les trois buts de Kessel, jeudi.