LHJMQ

Les Sea Dogs blanchis par les Mooseheads

Publié | Mis à jour

Cole McLaren et les Mooseheads de Halifax ont blanchi les Sea Dogs 4-0, vendredi soir, à Saint John.

McLaren a arrêté les 28 lancers dirigés contre lui pour obtenir sa deuxième victoire de la saison 2018-2019.

Devant la cage adverse, Tommy DaSilva a cédé quatre fois sur 38 tirs.

C’est Brock McLeod qui a inscrit le filet gagnant au début de la période médiane. Les autres réussites des vainqueurs ont été produites au troisième engagement. Les marqueurs ont été Raphaël Lavoie, Xavier Parent et Samuel Asselin.

Peter Abbandonato tout feu tout flamme

Le joueur de centre Peter Abbandonato a inscrit pas moins de cinq points vendredi soir, à Rouyn-Noranda, dans une victoire de 6-5 des Huskies, en prolongation, contre les Wildcats de Moncton.

Abbandonato a produit un but en troisième période et a fourni des passes décisives sur les deux derniers buts des siens, dont le filet gagnant de Félix Bibeau en période supplémentaire.

L’athlète de 20 ans avait également obtenu des mentions d’aide sur deux autres réussites des siens plus tôt dans le match.

Jakub Lauko s’est aussi démarqué dans la victoire en touchant la cible à deux occasions.

Chez les Wildcats, Mika Cyr a tiré son épingle du jeu avec deux buts et une mention d’aide.

Du côté des gardiens, Zachary Emond a réussi 30 arrêts pour Rouyn-Noranda et Francis Leclerc a reçu 40 lancers devant la cage de Moncton.

Enfin une victoire pour les Cataractes

À Shawinigan, Gabriel Denis a marqué deux buts tandis que Lucas Fitzpatrick a réalisé 42 arrêts dans un gain de 5-3 des Cataractes face aux Olympiques de Gatineau.

Il s’agit seulement d’une deuxième victoire en neuf matchs cette saison pour les Cataractes, qui avaient perdu leurs sept dernières rencontres.

Denis a marqué le premier but des siens en plus d’enfiler l’aiguille en fin de troisième période, dans un filet désert.

Jan Drozg s’est aussi illustré pour l’équipe locale en amassant un but et deux mentions d’aide. Anthony Imbeault a quant à lui conclu la rencontre avec deux points.

Devant le filet des Olympiques, Creed Jones a cédé quatre fois sur 24 lancers.

L’indiscipline coule le Phoenix

À Sherbrooke, l’indiscipline du Phoenix lui a couté le match, alors que les Saguenéens de Chicoutimi ont marqué deux fois avec l’avantage d’un homme pour finalement l’emporter 3-1.

C’est Jesse Sutton qui a ouvert la marque en première période grâce à une punition de banc des favoris de la foule. Une période plus tard, Sutton servait habilement Hendrix Lapierre pour le deuxième filet des «Sags» en avantage numérique.

Zachary Lavigne a complété la marque dans une cage laissée à l’abandon pour sa première réussite de la saison.

Dans les filets, Alexis Shank a réalisé 43 arrêts dans la victoire et Thomas Sigouin a fait face à 35 lancers dans la défaite.

Simon Lafrance tranche en fusillade

À Victoriaville, Simon Lafrance a procuré une victoire de 5-4 aux Tigres face aux Screaming Eagles du Cap-Breton en touchant la cible en tirs de barrage.

Marc-Antoine Brouillette avait permis à l’équipe locale d’égaler la marque avec 70 secondes à faire au temps réglementaire.

Egor Serdyuk a obtenu trois mentions d’aide dans la victoire. Pour sa part, Egor Sokolov a amassé deux buts et une mention d’aide pour les Screaming Eagles, qui ont encaissé une cinquième défaite consécutive.

Tristan Côté-Cazenave a bloqué 30 tirs devant la cage des Tigres. Son vis-à-vis, Kevin Mandolese, a réalisé 29 arrêts.

Les Islanders l’emportent face au Titan

À Bathurst, Hunter Drew a produit deux points dans une victoire de 4-1 des Islanders de Charlottetown sur le Titan.

Après un filet de Liam Peyton, Drew a préparé le but de William Sirman en première période. Ce but a finalement été celui de la victoire. Le défenseur de 19 ans a ensuite inscrit le but d’assurance lors de l’engagement final. Daniel Hardie a complété la marque dans un filet désert.

Dans le camp des perdants, Evan MacKinnon a déjoué Matthew Welsh en troisième pour le priver d’un blanchissage. Le gardien vainqueur a réalisé 22 arrêts, alors que son adversaire, Mark Grametbauer, a fait face à un impressionnant total de 48 lancers.