Canadiens

But refusé à Shaw: une décision en deux temps!

But refusé à Shaw: une décision en deux temps!

Stéphane Auger

Publié 12 octobre
Mis à jour 12 octobre

Bonjour à tous, bien heureux de vous retrouver. Jeudi soir, les Canadiens se sont vu refuser un but dans le match contre les Kings.

La décision finale a pris un certain temps à être rendue et a semblé mélanger certains partisans. Je vous comprends parce que c’est un peu plus complexe qu’à l’habitude.

L’arbitre a fait deux annonces au micro. La première accordant le but aux Canadiens et la deuxième refusant le même but. Que s’est-il passé?

Commençons par le commencement! L’arbitre à côté du filet refuse le but pensant que la rondelle est dans la mitaine du gardien et que celui-ci perd la rondelle à la suite du contact de Shaw avec sa mitaine. Il refuse donc le but pensant que le gardien avait fait l’arrêt.

Toronto a ensuite initié une reprise vidéo et l’arbitre a donc regardé la reprise sur la tablette pour constater que le gardien des Kings n’avait jamais emprisonné la rondelle dans son gant. Même s’il avait déjà sifflé, en constatant que la rondelle était derrière le gardien et qu’elle se déplaçait vers le filet dans un mouvement continu, la décision a été renversée et le but a été accordé.

À la suite de cette décision, l’entraîneur des Kings a décidé de contester sous le prétexte que Shaw avait fait de l’obstruction sur le gardien. L’arbitre a donc repris la tablette pour constater que Shaw était bel et bien entré en contact avec le gardien des Kings, l’empêchant de faire son travail. La reprise est claire, il y a contact avec la tête du gardien, et même si Shaw est à l’extérieur du demi-cercle, le contact n’est pas accidentel. La décision de refuser le but est la bonne.

La reprise vidéo a évolué dans les dernières années et je pense qu’éventuellement, il faudra mettre le processus à jour. Quand l’officiel a regardé la reprise une première fois jeudi, il savait bien qu’il y avait eu contact avec le gardien et la bonne décision aurait pu être prise immédiatement.

Malheureusement, le processus ne le permet pas. La LNH révise tous les buts de toute façon, pourquoi ne pas retirer la contestation aux entraîneurs et tout simplement donner la tablette aux arbitres dans les cas où un règlement a été enfreint.

Probablement que ça réduirait la confusion de 75%. Dans les autres cas, la ligue pourrait permettre aux officiels d’élaborer un peu plus lors de leurs annonces comme on le fait dans la NFL par exemple.