Crédit : AFP

Boxe

Camille Estephan et David Lemieux: une relation exceptionnelle

Camille Estephan et David Lemieux: une relation exceptionnelle

Nancy Audet

Publié 18 septembre
Mis à jour 18 septembre

Camille Estephan et David Lemieux ne forment qu’un. C'est le boxeur de 29 ans qui le dit. Leur lien est si fort qu’on le compare à celui d’un père et son fils. Une relation comme celle-ci est très, très rare dans le monde de la boxe. Encore plus rare quand on parle d’un promoteur et d’un boxeur. 

Pourtant, cela a commencé par une simple amitié. En 2010, les deux hommes se croisent pour la première fois. Ils deviennent amis et se rendent compte qu’ils ont plusieurs choses en commun. À l’époque, Estephan est le gérant du poids lourd Bermane Stiverne. Début 2011, Lemieux subit sa première défaite contre Marco Antonio Rubio. On accuse alors le jeune boxeur de ne pas prendre sa carrière au sérieux. On lui reproche notamment son manque d’éthique à l’entraînement. Il n’a que 22 ans, mais il a déjà disputé 26 combats professionnels.

Quelques mois plus tard, il quitte son entraîneur de toujours, Russ Anber. Il traverse une période de remise en question profonde. Il n’aime pas où s’en va sa carrière et il ne se sent pas respecté. Il appelle Estephan et lui demande de devenir son gérant. C’était le début d’une grande aventure. Depuis, les deux complices ont participé à 18 combats professionnels, dont trois de championnat du monde. Lemieux a soulevé la ceinture IBF des poids moyens avec Estephan à ses côtés.

En 2015, Lemieux claque la porte du Groupe GYM. Il s’associe alors à Golden Boy Promotions, aux États-Unis. Estephan juge que cette entente permettra à son protégé d’affronter les meilleurs de sa catégorie et de se battre sur les ondes du puissant réseau américain HBO. En coulisses, on raconte qu’il voulait absolument éviter que son poulain signe avec Al Haymon.

Le temps lui a donné raison. Lemieux a affronté, entre autres, Hassan N’Dam, Gennady Golovkin, Billy Joe Saunders et Gary O’Sullivan. Après sa fracassante victoire contre l’Irlandais, il y a quelques jours, il pourrait maintenant se mesurer au dangereux Canelo Alvarez. Ce combat lui permettrait d’assurer une partie de son avenir. On parle d’une bourse de quelques millions de dollars.

En entrevue, Lemieux ne cache pas son admiration pour son promoteur. Ensemble, c’est pour la vie dit-il. Il se considère chanceux de l’avoir à ses côtés pour livrer ses plus grandes guerres. Alors qu’il se confie à nous, Estephan sourit les yeux pleins d’eau. Les paroles de Lemieux lui vont droit au cœur.

À Las Vegas, vendredi dernier, le patron d’Eye of the Tiger Management a failli en venir aux coups durant la pesée officielle. Il n’aimait pas les agissements d'O'Sullivan et son clan. Il a même menacé d’annuler le duel si O’Sullivan s’approchait encore de Lemieux avant leur combat. Personne ne va manquer de respect à son boxeur m’a-t-il confié. Un grand émotif se cache derrière ce redoutable homme d’affaires.

L’ancien champion du monde IBF des poids moyens a subi de nombreuses critiques après sa défaite contre Billy Joe Saunders, en décembre dernier. Il a aussi été critiqué à cause de ses difficultés à faire le poids. Certains ont parlé d’un manque de professionnalisme de sa part. Durant la tempête, son promoteur québécois est demeuré solidaire. Ils ont essayé ensemble de trouver des solutions pour qu’il puisse revenir plus fort. De cette période, Lemieux soutient qu’il n’a pas écouté les critiques... il n’a écouté qu’une seule personne et c’est Estephan.

Visiblement, ils éprouvent une admiration mutuelle. Les deux hommes partagent les mêmes valeurs et la même passion dévorante pour la boxe. Dans ce milieu où les boxeurs sont trop souvent exploités, traités comme des vaches à lait, il est bon de voir une aussi belle relation entre un promoteur et un boxeur.

Le président d’Eye of the Tiger Management l’avoue d’emblée, le plus important pour lui est d’assurer l’avenir financier de son boxeur et de sa famille. Il veut que Lemieux se retire en santé et avec assez d’argent dans son compte en banque pour ses vieux jours.

Au cours des prochains mois, ils espèrent organiser ce fameux duel contre Canelo Alvarez. Estephan est déjà au travail pour tenter de signer ce méga contrat pour Lemieux. Mais quand vient le temps de parler affaires, Estephan soutient que les émotions sont mises de côté. La seule chose qui compte, c’est d’obtenir la meilleure offre possible pour celui qu’il considère davantage comme un fils.