Crédit : REUTERS

Canadiens

Les bons coups du CH depuis 30 ans

Publié | Mis à jour

Voici quelques bons coups des Canadiens de Montréal à travers les années.

1. Sacré prise!

5 avril 1995

En perte de vitesse, Kirk Muller est échangé aux Islanders de New York avec Mathieu Schneider et Craig Darby contre Pierre Turgeon, qui est au sommet de sa carrière, et Vladimir Malakhov, défenseur surdoué qui connaîtra des hauts et des bas avec le Tricolore. Turgeon récolte 96 points en 80 matchs à sa deuxième saison avec le Canadien et succède à Mike Keane au poste de capitaine. Mais les relations vont vite se détériorer avec Mario Tremblay. Quel dommage!

2. Changement bénéfique

1er juin 1988

Pat Burns succède à Jean Perron au poste d’entraîneur. Après un premier mois difficile, le Canadien s’élance vers une saison de 115 points. Il s’avoue toutefois vaincu en finale devant les Flames de Calgary, qui deviennent la seule équipe adverse à remporter une finale de la Coupe Stanley sur la glace du Forum, face au Tricolore.

3. Pêche miraculeuse

27 juin 1998

Le Canadien repêche après Éric Chouinard quatre joueurs qui connaîtront du succès. Sélectionné au 162e rang, Andrei Markov passera sa carrière entière de 16 saisons dans la LNH à Montréal. Michael Ryder (216e) inscrira 109 buts et totalisera 228 points en cinq saisons avec le Tricolore. Mike Ribeiro montre de belles choses à ses deux dernières saisons avec l’équipe, mais des problèmes hors glace le sortent de Montréal. Quant à François Beauchemin, il ne disputera qu’un match avec le Canadien avant de s’affirmer avec les Ducks d’Anaheim.

4. Intervention heureuse

24 juin 2001

Après Mike Komisarek (7e), Alexander Perezhogin (25e) et Duncan Milroy (37e), André Savard intervient pour que Tomas Plekanec soit repêché en troisième ronde. Le joueur de centre tchèque deviendra le joueur préféré des entraîneurs pour lesquels il évoluera avec le Canadien pour sa fiabilité et sa stabilité.

5. Deux pierres d’un coup

25 février 2007

Le Canadien fait l’acquisition de Josh Gorges et d’un choix de première ronde des Sharks de San Jose en retour de Craig Rivet et d’un choix de cinquième ronde (Julien Demers). Le Tricolore repêchera Max Pacioretty avec le premier choix obtenu dans la transaction.

6. Dans les petits pots...

26 juin 2010

Brendan Gallagher est sélectionné en cinquième ronde (147e) par le Canadien. Il deviendra la bougie d’allumage de l’équipe.

7. Coup d’éclat!

2 mars 2004

À sa première saison au poste de directeur général, Bob Gainey cause une surprise en transigeant avec les Rangers pour obtenir les services d’Alex Kovalev. L’équipe new-yorkaise obtient l’attaquant Josef Balej dont la carrière dans la LNH se limitera à 18 matchs. Les amateurs montréalais se prennent d’affection pour l’attaquant russe qui a toutefois la fâcheuse habitude de ne pas se présenter à tous les matchs.

8. Pas mal!

13 mars 2001

André Savard obtient les attaquants Richard Zednik, Jan Bulis et un choix de première ronde (Alexander Perezhogin) des Capitals de Washington en retour du vétéran Trevor Linden, décevant à ses deux saisons avec le Canadien, et Dainius Zubrus.

9. Tour de passe-passe

7 novembre 1988

Serge Savard en passe une vite à son homologue des Leafs Gord Stellick en lui refilant John Kordic pour les services de Russ Courtnall. Le rapide attaquant connaît des saisons de 22, 27 et 26 buts avec le Canadien avant d’être ralenti par des blessures.

10. Ça valait la peine d’attendre

1er mars 2000

Capable du meilleur et du pire, Vladimir Malakhov passe aux Devils en retour de Sheldon Souray. Le nouveau venu connaît des débuts modestes avec le Canadien en raison de blessures. Une fois en santé, la force de son tir frappé en fait une menace au sein de l’attaque à cinq. Il marque 53 buts et récolte 138 points à ses trois dernières saisons à Montréal.

11. Rien comme la maison

26 février 2016

Marc Bergevin obtient Phillip Danault des Blackhawks de Chicago avec un choix de deuxième ronde en 2018 (le Tricolore a repêché le défenseur Alexander Romanov) en retour de Dale Weise et Tomas Fleischmann.