Boxe

David Lemieux est intéressé à un duel avec Canelo Alvarez

Publié | Mis à jour

Depuis deux ans, David Lemieux et son promoteur Camille Estephan ne cachent pas qu’ils aimeraient avoir un combat contre Saul «Canelo» Alvarez. Leur souhait pourrait se réaliser dans les prochains mois si les astres sont bien alignés.

Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo, ci-dessus.

Questionné à ce sujet lors de la conférence de presse d’après-gala, le patron de Golden Boy Promotions, Oscar De La Hoya, a mentionné que c’est une possibilité envisageable.

«On va analyser la situation avec toutes les parties impliquées, a affirmé l’ancien boxeur. Comme on l’a déjà dit, Canelo Alvarez a déjà fait une réservation auprès de MGM pour le mois de décembre.

«On doit regarder avec lui s’il doit guérir des blessures de son combat contre Gennady Golovkin. Pour ce qui est de David Lemieux, il a démontré de belles choses contre Spike O’Sullivan. C’est un candidat légitime pour Canelo.»

Il faut cependant mettre un bémol à ce projet. Alvarez a subi une profonde coupure à l’œil gauche pendant son duel épique contre Golovkin. Avant de reprendre l’entraînement, il voudra s’assurer de guérir cette blessure.

De plus, il est clair que le Mexicain aura besoin d’une bonne période de repos après la guerre de 12 rounds qu’il a livrée contre «GGG». Donc, en résumé, il serait surprenant qu’il renoue avec l’action dès décembre.

Vers un Alvarez-Golovkin III ?

Il y a un obstacle majeur qui pourrait se pointer à l’horizon. Il est très possible qu’on soit témoin d’un troisième duel entre Alvarez et Golovkin dans la prochaine année.

Encore une fois, les pointages des juges ont soulevé certaines interrogations, mais les critiques ne sont pas aussi sévères que lors du premier duel. Plusieurs observateurs, dont le représentant du «Journal de Montréal», avaient un verdict nul de 114-114 au terme du combat de samedi.

Alvarez et Golovkin ont signifié aux médias qu’ils étaient prêts à réaliser une trilogie. On peut les comprendre. Ils ont empoché des dizaines de millions de dollars pour leur deuxième duel présenté samedi soir au T-Mobile Arena. Avec la qualité du spectacle offert par les deux pugilistes, il est assuré qu’un réseau de télévision américain voudra mettre la main sur les droits de ce combat.

On raconte en coulisses que le réseau ESPN souhaiterait présenter les prochains affrontements d’Alvarez. Ses dirigeants seraient prêts à lui dérouler le tapis rouge.

Samedi, c’était le dernier combat de Canelo avec HBO. Est-ce que cette chaîne a les ressources nécessaires pour retenir celui qui lui a permis de survivre dans les dernières années? On aura les réponses dans les prochaines semaines.

Choix importants

La possibilité d’une trilogie pourrait modifier les plans de Lemieux, qui aimerait en découdre avec Alvarez. S’il y a un troisième combat Canelo-GGG, le Québécois pourrait devoir attendre jusqu’en 2019 pour obtenir ce duel payant.

Si Alvarez décide de remonter sur le ring seulement en mai prochain, comme c’est souvent son habitude, on peut s’attendre à ce que Lemieux voit de l’action avant de se frotter au nouveau champion unifié. Son promoteur Camille Estephan aime que son boxeur demeure actif afin que ses réflexes soient toujours bien aiguisés.

Sur le plan financier, le protégé de Marc Ramsay a empoché 200 000 $ pour sa victoire rapide contre Spike O’Sullivan, lequel a mis la main sur une bourse de 400 000 $.

Par contre, on peut croire que Lemieux encaissera un pourcentage des revenus de la télévision à la carte sur le territoire du Québec. À la fin des courses, il pourrait recevoir le même montant que l’Irlandais.