Sports divers

Soirée décevante pour Kaven Benoit au Supercross Montréal

Publié | Mis à jour

La soirée du pilote québécois Kaven Benoit au Supercross Montréal, présenté samedi soir au Stade olympique, a été assombrie par une vilaine chute.

Le coureur de la Belle Province en 450 cc, la catégorie principale de la compétition de motocross, a été victime d’une chute dès le premier virage de la première course dans sa catégorie. Il n’a pas été en mesure de prendre part aux autres manches.

Blessé à une main, il a dû se rendre à l’hôpital. Il n’était toutefois pas en danger.

En 2010, Benoit avait décroché une victoire dans la catégorie des 250 cc au Stade. Il avait subi une fracture du pouce en qualification.

Stewart dominant

L’Américain Malcolm Stewart a été la vedette de la première soirée dédiée au motocross depuis 2012 au Stade olympique en remportant les trois manches de la catégorie principale.

Son compatriote Colt Nichols a terminé deuxième chaque fois tandis que Matt Goerke a pris le troisième rang du classement général après avoir terminé respectivement quatrième, cinquième et troisième.

Dans la catégorie des 250 cc, Jess Pettis, de la Colombie-Britannique, a fini en première position. Son compatriote britanno-colombien Shawn Maffenbeier a pris le troisième rang tandis que l’Américain Logan Karnow a fini deuxième.

Michael Da Silva a été le meilleur québécois avec une huitième place.

Chez les dames, la Québécoise Ève Brodeur, de Laval, a remporté la course, devant Sarah-Kim Villeneuve et Émilie Léveillé.

Les coureuses et coureurs amateurs avaient la chance de se qualifier pour l’événement montréalais en prenant part à diverses compétitions pendant l’été.

Des démonstrations de «freestyle», mettant notamment en vedette le Québécois Ben Milot, ont également eu lieu.

Ceux qui ont apprécié le spectacle samedi soir au Stade peuvent se rassurer: la compétition devrait être de retour dans l’ancien domicile des Expos en 2019 et en 2020. Le contrat entre les organisateurs et la Régie des installations olympiques est d’une durée de trois ans.

Les amateurs de motocross québécois auront d’ailleurs l’occasion de revoir les pilotes impliqués dans la série Triple Crown de Rockstar Energy avant la fin de l’année, car la troisième étape sera présentée au Centre Vidéotron, à Québec, le 3 novembre. La nouvelle a été annoncée samedi soir.