Canadiens

Un banc, quatre entraîneurs

Un banc, quatre entraîneurs

Renaud Lavoie

Publié 14 septembre
Mis à jour 14 septembre

Il y aura moins d’espace derrière le banc des Canadiens cette saison, alors qu’ils ne seront pas trois entraîneurs à s’y retrouver, mais quatre, comme c’est de plus en plus à la mode dans la LNH. Luke Richardson a pris la place de JJ Daigneault comme entraîneur adjoint responsable des défenseurs et encore une fois, Claude Julien sera secondé par Kirk Muller et aussi par le nouveau venu Dominique Ducharme.

Le rôle de Kirk Muller ne changera pas alors qu’il s’occupera des attaquants et de l’avantage  numérique. Dans le cas de Ducharme, il travaillera avec Kirk Muller et lors des matchs, il sera un appui à Claude Julien pour déterminer s’il y a des changements stratégiques qui sont apportés par l’adversaire et comment les contrer. 

Une bataille pour le poste de numéro deux

Antti Niemi s’est présenté dans une forme splendide au camp d’entraînement, sachant très bien que son poste d’adjoint à Carey Price n’est pas acquis. Il y aura une chaude lutte avec Charlie Lindgren, mais il est clair que ce dernier devra clairement battre Niemi dans les matchs préparatoires pour espérer commencer la saison à Montréal.

Parlant de Carey Price, la direction de l’équipe est impressionnée de sa condition physique. Jamais il ne s’est présenté dans une aussi grande forme. On a l’impression que Carey Price ne veut pas avoir d’excuses cette saison, alors qu’il n’a pas du tout apprécié son rendement lors de la dernière campagne.

Simon Després à Laval?

Il y a 19 défenseurs en santé présentement au camp d’entraînement et à moins d’une surprise, on peut s’attendre à ce que Jeff Petry, Jordie Benn, Victor Mete, Karl Alzner et Noah Juulsen débutent la saison à Montréal. C’est donc dire qu’avec Shea Weber qui sera sur la touche pour au moins deux autres mois, il y a au moins deux postes de disponibles. Il sera intéressant de voir comment Simon Després va se débrouiller, lui qui a tous les atouts pour réussir, mais saura-t-il saisir sa chance ? Il est présentement un joueur invité au camp d’entraînement et son objectif sera d’obtenir un contrat à deux volets. Il a déjà déménag dans un condominium à Laval, tout près de l’amphithéâtre du Rocket, lui qui sait très bien que rien n’est acquis et que la route ne sera pas facile avant de revenir dans la LNH.