Ottawa Senators v New York Rangers - Game Six

Crédit : AFP

LNH

«Ottawa restera toujours dans mon coeur» -Erik Karlsson

Publié | Mis à jour

Même s’il était conscient que plusieurs rumeurs de transactions l’envoyaient vers un club de l’ouest des États-Unis depuis quelque temps, l’annonce de cet échange, qui aura ébranlé la planète hockey jeudi, aura tout de même eu l’effet d’un véritable choc pour Erik Karlsson.

Immédiatement après avoir appris qu’il prenait la direction de San José, l’ex-capitaine des Sénateurs d’Ottawa a affirmé qu’il ne se voyait pas quitter le nid et qu’il était prêt à commencer la prochaine saison dans l’uniforme des «Sens».

«C’est une grosse nouvelle pour ma famille et moi, nous avons habité ici pour les neuf dernières années. J’aurais voulu terminer ma carrière avec l'équipe, mais elle a décidé de prendre une nouvelle direction et, malheureusement, je n'étais pas dans les plans», a-t-il expliqué lors d'un point de presse avec un trémolo dans la voix.

L'arrière droitier quitte ainsi la capitale canadienne le cœur gros, mais n'en veut aucunement à l’organisation de l'avoir échangé, lui qui a rappellé que ces moments difficiles sont une réalité du hockey d'aujourd'hui.

«C’est grâce aux Sénateurs que je suis devenu le joueur et la personne que je suis. Je serai éternellement reconnaissant envers cette équipe qui m'a sélectionné au repêchage de 2008. Je leur souhaite d’avoir beaucoup de succès dans le futur. Je veux également remercier mes coéquipiers. Je vous assure que je vais faire mon possible pour rester impliqué dans la communauté», a-t-il mentionné.

«Ottawa restera pour toujours dans mon cœur», a-t-il lancé en regardant droit devant lui.

Prêt à relever de nouveaux défis

Même s’il semblait attristé sur le coup par cette transaction, le récipiendaire du trophée Norris en 2012 et en 2015 a tenu à remercier la formation californienne, qui a travaillé très fort pour faire son acquisition.

«Je veux remercier les Sharks qui ont tout fait pour réaliser cet échange. Je sais qu’une fois que je serai arrivé en Californie, je serai très heureux d’évoluer avec mes nouveaux coéquipiers.»

L’athlète de 28 ans a ajouté qu’il était très excité de se joindre à un excellent groupe de joueurs et qu’il va tout faire pour participer aux succès de l'équipe.

Karlsson prend ainsi le chemin de San José, tout comme son coéquipier, l’attaquant québécois Francis Perron. En retour les Sénateurs d’Ottawa ont obtenu les services du joueur de centre Chris Tierney, le défenseur Dylan DeMelo et les espoirs Rudolfs Balcers et Josh Norris. La formation ontarienne reçoit également un choix de premier tour au repêchage de 2019 ou de 2020 et un choix de deuxième tour en 2019 ainsi que deux choix conditionnels.

Karlsson deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de la campagne. En 627 matchs, il a amassé 518 points, dont 126 buts avec les Sénateurs.

Erik Karlsson enfin échangé - TVA Sports