Raffi Torres assène un coup de coude à la tête de Jakob Silfverberg en 2015.

Photo : Raffi Torres assène un coup de coude à la tête de Jakob Silfverberg en 2015.

LNH

Les 10 plus longues suspensions de l'histoire

Publié | Mis à jour

En imposant une suspension de 27 rencontres à Austin Watson, la Ligue nationale de hockey (LNH) a tracé une ligne claire: la violence conjugale n'a pas sa place dans le circuit Bettman.

L'ailier des Predators de Nashville âgé de 26 ans ne pourra revenir au jeu avant le 3 décembre. Bien que ce geste soit inacceptable, plusieurs joueurs ont fait face à des conséquences plus longues pour leur comportement sur la patinoire.

Voici la présentation des plus longues sanctions de l’histoire : 

-Suspension à vie

En avril 1927, Billy Coutu (Bruins de Boston) attaque deux arbitres et est l'instigateur d'une mêlée générale en finale de la Coupe Stanley. Le journal «The Globe and Mail» rappelle que la suspension a été abolie deux ans et demi plus tard, mais que Coutu n'a jamais joué de nouveau dans la LNH.

-41 matchs

Raffi Torres (Sharks de San Jose) assène un coup de coude à la tête de Jakob Silfverberg (Ducks d’Anaheim) pendant un match préparatoire, le 3 octobre 2015.

-30 matchs

Décembre 2007: Chris Simon (Islanders de New York) marche volontairement sur le pied de Jarkko Ruutu (Penguins de Pittsburgh) avec son patin.

-27 matchs

Le plus récent membre de cette liste, Austin Watson (Predators), a été suspendu le 12 septembre à la suite d'une altercation avec sa copine.

-25 matchs

Jesse Boulerice (Flyers de Philadelphie) donne un coup de bâton au visage de Ryan Kesler (Canucks de Vancouver), le 10 octobre 2007.

-25 matchs

Visiblement, l'année 2007 n'en était pas une pour les enfants de choeur. Un peu avant la fin de la saison, Chris Simon méprend le visage de Ryan Hollweg (Rangers de New York) pour une balle de baseball et le frappe avec son bâton.

-23 matchs

En février 2000, Marty McSorley (Bruins de Boston) sonne Donald Brashear, des Canucks, d'un vicieux coup de bâton à la tête. Ce geste marquera la fin de sa carrière.

-23 matchs

S'en prendre aux officiels et sortir du banc des pénalités pour se battre pendant un match préparatoire? Oui, c'est ce que Gordie Dwyer (Lightning de Tampa Bay) a fait en 2000.

-21 matchs

Raffi Torres (Coyotes de Phoenix), un autre habitué des suspensions, envoie Marian Hossa, des Blackhawks de Chicago, au sol en avril 2012, pendant les séries.

-21 matchs

Dale Hunter (Capitals de Washington) frappe l’attaquant des Islanders de New York Pierre Turgeon dans son angle mort, après que celui-ci eut marqué un but dans les séries de 1993.

-Mention «honorable»

En 2004, l’attaquant des Canucks de Vancouver Todd Bertuzzi a écopé de 20 matchs de suspension lorsqu'il a frappé son rival de l’Avalanche du Colorado Steve Moore par derrière. À l'époque, il s'agissait de la quatrième plus longue suspension décernée par la LNH.