LNH

Max Pacioretty : les joueurs enthousiasmés à Vegas

Publié | Mis à jour

Les Golden Knights de Vegas sont passés bien près de remporter une coupe Stanley dès leur première année d’existence.

L’arrivée de Max Pacioretty laisse croire à plusieurs joueurs de la formation du Nevada qu’ils seront encore meilleurs cette saison.

Paul Stastny, est particulièrement ravi d'accueillir son camarade dans le giron.

«Nous avions de bons amis en commun et depuis que nous nous sommes rencontrés, nous sommes devenus proches», a-t-il raconté au site officiel de l'équipe, mardi.

Stastny, qui avait contacté l'ex-capitaine du Tricolore au sujet de Montréal durant l'été avant de s'entendre avec Vegas, voit en Pacioretty un franc-tireur qui fait partie de l'élite.

«On entendait des rumeurs ici et là. Pour lui avoir parlé hier soir, je suis très excité de le voir débarquer ici et je le sais qu’il l’est aussi.»

Les joueurs obtenus en retour de Pacioretty - TVA Sports

«C’est tellement difficile de marquer 30 ou 40 buts de nos jours. Très peu de joueurs sont capables d’y arriver. Il a atteint ou dépassé le plateau des 30 buts cinq fois et il faut apprécier un marqueur de cette trempe.»

Ce n'est pas un secret, les deux Américains aimeraient être jumelés sur un même trio la saison prochaine. Reste à voir ce qu'en décidera l'instructeur en chef Gerard Gallant.

«C’est sûr que j’aimerais jouer avec lui, mais nous avons beaucoup de bons joueurs ici, a reconnu le fils de l'ancienne légende des Nordiques, Peter Stastny.

En ce qui est de l'hors glace, il ne pourrait demander mieux, car connait bien la famille de Pacioretty.

«Nous sommes dans la même situation et nos enfants ont le même âge. Ça va faciliter beaucoup de choses.

Jonathan Marchessault heureux

Plusieurs autres joueurs ont réagi favorablement dans le camp des Golden Knights, dont le Québécois Jonathan Marchessault.

«Nous ne pouvons qu’être heureux, a affirmé Jonathan Marchessault mardi au site de la Ligue nationale de hockey. C’est un joueur de qualité qui a marqué 30 buts presque chaque saison. C’est rare dans cette ligue.»

Le Québécois croit également que Pacioretty s’intégrera bien à sa nouvelle équipe. «Ce n’est pas seulement un franc-tireur, il a aussi une bonne éthique de travail, a-t-il dit. Il devrait faire sa place assez facilement dans le groupe. Nos partisans devraient être excités de pouvoir compter sur un gars comme lui.»

Ancien capitaine

«C’est un joueur de classe mondiale, a pour sa part indiqué le défenseur Deryk Engelland. Il a joué beaucoup de matchs dans cette ligue et il a marqué beaucoup de buts. Il a aussi été capitaine à Montréal, ce qui en dit beaucoup sur le genre de personne qu’il est. Je suis excité à l’idée de l’avoir avec nous.»

L’ancien du Canadien, acquis par les Golden Knights dans la nuit de dimanche à lundi en retour de Tomas Tatar, de l’espoir Nick Suzuki et d’un choix de deuxième tour, a récolté 17 buts et 20 mentions d’aide pour 37 points en 2017-2018. Une blessure au genou l’a toutefois tenu à l’écart du jeu en fin de saison.

«Ce sera à nous de nous assurer qu’il retrouve la forme», a indiqué Reilly Smith.

«C’est un joueur qui a un bon gabarit et qui possède un bon lancer. Il obtiendra des occasions avec sa vitesse», a poursuivi celui qui a conclu la campagne 2017-2018 au quatrième rang des marqueurs de Vegas avec 60 points, dont 22 buts.

Le joueur de centre Erik Haula s’est lui aussi dit enthousiaste à l’idée d’accueillir Pacioretty.

«[Le directeur général George McPhee] fait de son mieux pour aller chercher les meilleurs joueurs et ainsi nous donner la meilleure formation possible. Je pense qu’il fait un excellent travail en ce sens.»