LHJMQ

Drakkar: les attentes sont élevées

Publié | Mis à jour

La dernière semaine est lancée dans les différents camps d’entraînement de la LHJMQ.

En prévision de la prochaine saison qui approche à grands pas, notre reporter Mikaël Lalancette a poursuivi son tour d’horizon en parlant du Drakkar de Baie-Comeau et du Phoenix de Sherbrooke au bulletin TVA Sports de 17h, mardi.

Dans ces deux équipes, les attentes sont plus élevées que l’année passée.

«Sans parler de remporter la Coupe du Président, le Drakkar sera l’une des équipes à surveiller cette année, a indiqué notre expert du circuit Courteau. L’entraîneur-chef Martin Bernard veut inculquer une attitude gagnante à son équipe.»

«Je répète aux joueurs que nous voulons gagner chaque match, a corroboré Bernard. L’idée est de rester dans le moment présent et de s’assurer de s’améliorer de jour en jour. La saison est un marathon qui sert à préparer pour les séries éliminatoires.»

Le Phoenix espère brouiller les cartes

Chez le Phoenix, on espère brouiller les cartes, même si la formation a perdu deux éléments importants en défense : les vétérans Lou Green et Thomas Grégoire, qui ont accédé au niveau professionnel.

L’entraîneur-chef Stéphane Julien parle des attentes qui règnent à Sherbrooke.

«L’année passée, on avait un groupe très solide. On travaille fort depuis trois ans pour amener une culture gagnante. L’an dernier, la venue de Mathieu Olivier nous a fait avancer de quasiment deux ans au point de vue du leadership.

«Je veux que les jeunes poursuivent ça cette année. Je vois beaucoup de leadership depuis le début du camp. C’est la continuité de l’année passée.»

Soulignons que TVA Sports diffusera son premier match de la saison le 22 septembre, alors que Patrick Roy et les Remparts de Québec recevront l’Océanic de Rimouski.